L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!
Bienvenue sur notre Forum.

L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!

Espace de Débats d'idées, d'Echanges et de Communication Intelligente  
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur l'Algérie au Cœur, à Corps et à Cris - Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments en notre compagnie. - Want Too Free! Où Va l'Algérie!

PageRank
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 171 le Lun 29 Aoû 2011 - 21:50
Statistiques
Nous avons 860 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mumus

Nos membres ont posté un total de 188555 messages dans 4365 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires




i-Gratuit.info - Référencement 100% gratuit

Tchat Blablaland
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! sur votre site de social bookmarking
Facebook
My Great Web page

Partagez | 
 

 Marseille 1973: les ratonnades oubliées

Aller en bas 
AuteurMessage
pmat
Posteur
Posteur


Masculin
Nombre de messages : 483
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Marseille 1973: les ratonnades oubliées    Sam 30 Mar 2013 - 13:31

HIER SOIR LE CONFÉRENCIER A L'AQCV

EN A PARLER , MOI JE M'EN SOUVIENS BIEN

ON A MITRAILLER DE L’ALGÉRIEN




Marseille 1973: les ratonnades oubliées (Documentaire)


En 1973 à Marseille. Le racisme est dans l'air du temps. Sur les murs de la ville, les slogans «Mort aux Arabes» se multiplient. Le 14 août, Ahcène, dix-huit ans, est tué dans la rue par un homme qui ne le connaissait même pas. Dans les jours qui suivent, les actes de violence vont croissant. Un chauffeur de bus est assassiné, la presse locale souffle sur les braises, les agressions se poursuivent jusqu'au point d'orgue, un attentat perpétré contre le consulat algérien. La bombe tue quatre personnes et en blesse une trentaine d'autres. Le meurtrier d'Ahcène, finalement jugé, ne sera condamné qu'à cinq ans de prison avec sursis. Aucun autre assassinat ne sera élucidé. Morad Aït-Habbouche et Slimane Zheghibour ont mené l'enquête sur cette «ratonnade» oubliée. Des victimes, des policiers et des magistrats narrent ces mois de folie raciste.
Revenir en haut Aller en bas
 
Marseille 1973: les ratonnades oubliées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TCHAD 1968 - 1973 « les oubliés de l'histoire »
» le numérique à l'Alcazar et Lire en fête Marseille
» couches lavables et lessive maison au savon de marseille marius fabre
» offre de stage marseille indexation de films
» Ho so Spéciale de Sleek chez Sephora Marseille plan de campagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! :: Croyances & Idéologies :: Débat d'idées-
Sauter vers: