L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!
Bienvenue sur notre Forum.

L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!

Espace de Débats d'idées, d'Echanges et de Communication Intelligente  
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur l'Algérie au Cœur, à Corps et à Cris - Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments en notre compagnie. - Want Too Free! Où Va l'Algérie!

PageRank
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 171 le Lun 29 Aoû 2011 - 21:50
Statistiques
Nous avons 860 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mumus

Nos membres ont posté un total de 188555 messages dans 4365 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires




i-Gratuit.info - Référencement 100% gratuit

Tchat Blablaland
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! sur votre site de social bookmarking
Facebook
My Great Web page

Partagez | 
 

 L'ancien présdent de la république Chadli Bendjedid est mort

Aller en bas 
AuteurMessage
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: L'ancien présdent de la république Chadli Bendjedid est mort   Dim 7 Oct 2012 - 10:07


L’ancien chef de l’Etat algérien, Chadli Bendjedid, est décédé dans l’après-midi du samedi 6 octobre à l’hôpital militaire de Ain Naadja, sur les
hauteurs d'Alger, a appris DNA de sources proches du défunt. Elu trois fois président de la république dans les années 1980, Chadli Bendjedid, 83 ans, y a été admis dans un état critique mercredi dernier. Chadli a quitté le pouvoir en 1992 à l'âge de 63 ans.




L’ancien chef de l’Etat souffrait d’un cancer du rein qui s’est métastasé au cours des derniers mois pour toucher les os, l'estomac et le foie.
Son état s'étant brusquement dégradé la semaine dernière, sa famille a du l'hospitaliser en urgence à l'hôpital militaire de Ain Naâdja où il a rendu l'âme le lendemain de la commémoration de la révolte du 5 octobre 1988 qui a ébranlé sa présidence.

Chadli Bendjedid avait été transféré dans le courant de l’année dans un hôpital parisien où il a subi une ablation du rein.
Desradios effectuées récemment en France par les médecins du président ont diagnostiqué une métastase notamment au niveau des os et de l’estomac.

La pathologie dont souffrait M. Chadli Bendjedid a été détecté en octobre 2011 lors de son admission dans un hôpital en France. A l'époque, l'avis des médecins sur l'évolution du cancer était très pessimiste. En octobre 2011, ses médecins lui donnaient encore une année à vivre.

Le successeur de Boumediene

Né 1 juillet 1929 dans l'Est du pays, Chadli Bendjedid, père de cinq enfants, quatre garçons et une fille, a fait l’essentiel de sa carrière dans l’armée avant de succéder en 1979, avec le grade de colonel, au président Houari Boumediene décédé d'une mort mystérieuse en décembre
1978.

Choisi par l'armée qui l'a préféré à Abdelaziz Bouteflika dauphine présumé, Chadli sera élu trois fois président de la république avant qu’il ne
quitte ses fonctions le 12 janvier 1992.
Sa démission, il la déposera moins de deux semaines après la victoire du FIS (Front islamique du salut) aux élections législatives ddécembre 1991.
Une année après son arrivée au pouvoir le 7 février 1979, Chadli Bendjdid sera confronté à la première crise de sa carrière avec le printemps
berbère qui a secoué la Kabylie en 1980. Cette révolte sera durement réprimée par la police, mais elle donnera naissance à une autre révolte 8 ans plus tard.

Octobre 1988

Ses treize années de règne dont 9 dans le régime du parti unique auront été marqué notamment par la révolte du 5 octobre 1988 qui a mis un terme à la dictature du parti unique et ouvert la voie au pluralisme et à la liberté d'expression.
Ebranlé par la victoire du FIS, alors qu'il aurait pu s'y maintenir, Chadli Bendjedid préfèrera quitter définitivement le pouvoir le 12 janvier 1992 mettant fin définitivement à sa carrière politique à l'âge de 63 ans.

Discrétion et élégance


Trèscritiqué notamment par Bouteflika au cours du première mandat de celui-ci, par la classe politique et par beaucoup de ses compatriotes,
l'ex-président a toujours refusé de répondre publiquement à ses détracteurs.

Conférant ainsi à son attitude une certaine élégance qui lui vaudrait sur le tard la sympathie de nombreux algériens.
• Lire L’ancien président Chadli Bendjedid admis dans un état critique à l’hôpital Ain Naâdja


Lire l'article original : Algérie : L'ancien président de la république Chadli Bendjedid est mort | DNA - Dernières nouvelles d'Algérie

Google infos : DNA
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ancien présdent de la république Chadli Bendjedid est mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procureur de la république
» La Couronne de la république
» "République Fédérale Française", prototype ?
» Quelques présidents de la république
» Un charentais écrit au Président de la République

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! :: Actualités :: Algérie-Actualités-
Sauter vers: