L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!
Bienvenue sur notre Forum.

L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!

Espace de Débats d'idées, d'Echanges et de Communication Intelligente  
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur l'Algérie au Cœur, à Corps et à Cris - Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments en notre compagnie. - Want Too Free! Où Va l'Algérie!

PageRank
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 171 le Lun 29 Aoû 2011 - 21:50
Statistiques
Nous avons 860 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mumus

Nos membres ont posté un total de 188555 messages dans 4365 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires




i-Gratuit.info - Référencement 100% gratuit

Tchat Blablaland
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! sur votre site de social bookmarking
Facebook
My Great Web page

Partagez | 
 

 Arrivée à Caracas des deux femmes otages colombiennes libéré

Aller en bas 
AuteurMessage
Mina
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9809
Age : 30
Localisation : tlemcen
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Arrivée à Caracas des deux femmes otages colombiennes libéré   Jeu 10 Jan 2008 - 23:29

Les deux Colombiennes otages de la guérilla des Farc libérées jeudi, , Clara Rojas et Consuelo Gonzalez ,
sont arrivées en avion à 16H25 locales (20H55 GMT) à l'aéroport de
Caracas, où les attendaient leurs proches et de hauts responsables
vénézuéliens, a constaté l'AFP.
Clara
Rojas a révélé sur une radio colombienne ne plus avoir aucune nouvelle
depuis trois ans de son ancienne collaboratrice et amie Ingrid
Betancourt, enlevée avec elle en février 2002.Les guérilleros
des Farc (marxistes) ont remis des preuves de vie de huit otages qu'ils
détiennent au ministre vénézuélien de l'Intérieur, Ramon Rodriguez
Chacin, a révélé Clara Rojas, un des deux otages libérés jeudi sur la
radio privée colombienne Caracol.A sa descente de l'avion,
Consuelo Gonzalez a été accueillie par ses filles en pleurs, Patricia
et Maria Fernanda Perdomo, qui l'attendaient avec des fleurs.Clara Rojas, elle, a retrouvé sa mère Clara Gonzalez, âgée de 76 ans, l'a serrée dans ses bras et embrassée.Les proches de Consuelo Gonzalez portaient des affiches avec les mots: "Maintenant liberté pour tous".Consuelo Gonzalez a aussi pris dans ses bras sa petite-fille de deux ans, qu'elle ne connaissait pas."C'est
comme revenir à la vie. Par moments, je pense que c'est un rêve", a
déclaré l'ex-parlementaire qui avait été enlevée par un commando des
Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxiste) le 10 septembre 2001.Les
deux femmes étaient apparemment très émues, heureuses et en bonne forme
après plusieurs années passées dans la jungle colombienne.Les familles des deux otages se sont mutuellement félicitées, embrassées, unies dans la même joie de retrouver leurs proches.Clara
Rojas et Consuelo Gonzalez avaient été à peine aperçues de dos à leur
descente d'hélicoptère en provenance de Colombie, sur le tarmac de
l'aéroport de Santo Domingo où elles étaient arrivées quelques minutes
plus tôt.Elles avaient embarqué directement à bord d'un avion
Falcon qui avait immédiatement décollé en direction de l'aéroport
international de Caracas, où les attendent leurs proches.Le
ministre de l'Intérieur vénézuélien Ramon Rodriguez Chacin qui se
tenait entre les deux ex-otages, les tenant par les épaules, les a
accompagnées lentement vers le Falcon.Consuelo Gonzalez, cheveux
courts, était vêtue d'un pantalon et d'une chemise bleu ciel, et
portait un sac à la main. Clara Rojas portait un pantalon de couleur
claire et une veste sombre.A leur côté, marchait également
Piedad Cordoba, sénatrice colombienne et médiatrice dans le dossier des
otages aux mains des Farc.La mère de Clara Rojas, Clara
Gonzalez, ainsi que les filles de Consuelo Gonzalez, Patricia et Maria
Fernanda Perdomo, se trouvent depuis le 27 décembre à Caracas dans
l'attente de ces retrouvailles.Clara Rojas, une avocate de
Bogota de 44 ans, a donné le jour en 2004 à un petit garçon, Emmanuel,
dans un campement de la guérilla marxiste, après une liaison avec l'un
de ses geôliers.Proche d'Ingrid Betancourt, l'ex-candidate à la
présidentielle dont elle fut la directrice de campagne, elle avait été
enlevée en même temps qu'elle le 23 février 2002.Consuelo
Gonzalez, ex-parlementaire du parti libéral colombien, avait été
enlevée par un commando de la guérilla alors qu'elle circulait à bord
de sa voiture sur une route du département de Huila (sud), le 10
septembre 2001.Mme Gonzalez, aujourd'hui âgée de 57 ans, avait
été enlevée par huit membres du commando d'élite "Teofilo Forero" des
Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxiste).Le
sauvetage des deux Colombiennes a été mené jeudi au cours d'une
opération héliportée dans la jungle colombienne, coordonnée par le Venezuela et la Colombie en collaboration avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR)."Le
ministre Rodriguez Chacin m'a dit qu'elles vont bien et sont parties à
bord de nos hélicoptères avec la Croix-Rouge depuis ce lieu dans les
forêts du Guaviare (sud-est) pour (rejoindre) directement les terres
vénézuéliennes", avait déclaré plus tôt M. Chavez à la presse au palais
présidentiel à Caracas.Des proches des deux femmes "sont ici,
ont décidé de rester ici et doivent retrouver aujourd'hui Clara Rojas
et Consuelo Gonzalez, grâce à Dieu, à Caracas", a déclaré M. Chavez.Le
sauvetage des deux femmes a été mené avec succès lors d'une opération
héliportée jeudi dans la jungle colombienne, coordonnée par le
Venezuela et la Colombie en collaboration avec le Comité international
de la Croix-Rouge (CICR).Fin décembre, une précédente opération
humanitaire internationale chapeautée par le Venezuela pour aller
chercher les deux femmes et Emmanuel, fils de Clara Rojas et d'un
guérillero des Farc, s'était soldée par un échec.Les Farc
avaient promis de libérer les trois otages et de les remettre à M.
Chavez. Mais l'opération avait échoué notamment parce que les Farc ne
détenaient plus Emmanuel, qui avait été confié en secret dès 2005 à une
famille d'accueil sous un faux nom.Des analyses ADN ont confirmé que le garçon était bien le fils né en captivité de Clara Rojas.Mercredi,
le président Chavez avait annoncé qu'une nouvelle opération était en
préparation, en coopération avec les autorités colombiennes.Celle-ci
a été menée dans la jungle à partir de l'aéroport colombien de San José
de Guaviare, à 300 kilomètres au sud-est de Bogota, où deux
hélicoptères vénézuéliens se sont posés jeudi matin avant de redécoller
pour aller chercher les otages.La famille d'Ingrid Betancourt
s'est réjouie de ces deux libérations, en espérant qu'elle ouvrirait la
voie à celle de la Franco-Colombienne."Nous nous réjouissons de
tout coeur de la libération de Clara et de Consuelo", écrivent Yolanda
Pulecio, la mère d'Ingrid, et Astrid Betancourt, sa soeur, dans un
message diffusé à Paris par un comité de soutien aux otages en Colombie.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Arrivée à Caracas des deux femmes otages colombiennes libéré   Ven 11 Jan 2008 - 18:46

C'est une petite avancée, vers d'autres libérations, j'espère !!

Tant mieux, ce doit être une grande joie pour les deux familles et les otages libérées !
Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée à Caracas des deux femmes otages colombiennes libéré
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux femmes dans un dialogue
» Deux femmes, dont l'une transgenre, se sont mariées
» Deux femmes (Martina Cole)
» Deux femmes diaboliques
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: