L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!
Bienvenue sur notre Forum.

L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!

Espace de Débats d'idées, d'Echanges et de Communication Intelligente  
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur l'Algérie au Cœur, à Corps et à Cris - Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments en notre compagnie. - Want Too Free! Où Va l'Algérie!

PageRank
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 171 le Lun 29 Aoû 2011 - 21:50
Statistiques
Nous avons 860 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mumus

Nos membres ont posté un total de 188555 messages dans 4365 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires




i-Gratuit.info - Référencement 100% gratuit

Tchat Blablaland
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! sur votre site de social bookmarking
Facebook
My Great Web page

Partagez | 
 

 harki !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mina
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9809
Age : 29
Localisation : tlemcen
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: harki !!   Ven 24 Sep 2010 - 0:04

La tragédie des harkis racontée pour la première fois dans un documentaire (diffusion sur France 3 le 20 septembre à 20h35)

(AFP)–



PARIS — De rares fictions ont raconté le destin de harkis mais aucun documentaire n'avait retracé l'histoire des 200.000 "supplétifs musulmans" recrutés par la France pendant la guerre d'Algérie. France 3s'y est enfin attelé et livre un film poignant qui évite tout misérabilisme.Après "Apocalypse", documentaire à succès sur la Seconde guerre mondiale, Daniel Costelle et Isabelle Clarke se sont attaqués à un dossier encore brûlant.Trois ans de recherche d'images d'archives en France, en Egypte et en Tunisie, de collecte de témoignages d'ex-harkis et militaires français, et, côté algérien, leblack-out: "La blessure: la tragédie des harkis" a été accouché dans la douleur, raconte à l'AFP Isabelle Clarke."Ca a été très compliqué aussi de trouver la justesse" pour traiter de ce sujet ultra-complexe sans "tomber dans le manichéisme".Car l'histoire des harkis se confond avec celle de la guerre d'Algérie dont on comprend, grâce à "La blessure", qu'elle a été aussi "une guerre fratricide", selon Jean-Jacques Jordi, docteur en histoire. Pour quelles raisons les harkis ont-ils rejoint l'armée française? Pourquoi des dizaines de milliers d'entre eux ont-ils été massacrés après l'indépendance? Pourquoi le gouvernement français les a-t-il désarmés et abandonnés? Pourquoi ceux qui ont été rapatriés ont-ils été parqués dans des camps?Au fil des témoignages, d'anciens harkis ou fils de harkis expliquent leurs choix. Deux anciens militaires français chefs de harkas apportent aussi un éclairage précieux."La France était là depuis 130 ans. Les harkis étaient des terriens. On leur adonné un fusil pour défendre leur terre contre un ennemi qu'on ne nomme pas, à manger...: pour la plupart, c'était une évidence", souligne Isabelle Clarke.Et ceux qui furent qualifiés de "traîtres" n'avaient, surtout, pas d'autre choix.Recueillir leurs témoignages a été "un long travail de mise en confiance", dit la réalisatrice: "Ils ont été très courageux de parler. On sent en eux un profond désir de réconciliation et de retour au pays. Certains reçoivent encore des coups de fils anonymes!"."Je souhaiterais que ce film soit diffusé aussi en Algérie", commente-t-elle.Là-bas,le sujet est tabou car, comme le souligne l'historien Benjamin Stora,le problème harki "touche la question de l'identité nationale algérienne", fondée sur une "mythologie résistantialiste", comme dans la France d'après la Seconde guerre mondiale.Les harkis sontainsi "considérés comme ceux qui ont fissuré l'identité de la nation",poursuit-il. D'où l'importance d'entendre leur voix."La blessure", qui ne se contente pas de "renvoyer dos à dos les protagonistes", redonne aux harkis une place centrale dans cette guerre et "oblige les autorités françaises à se poser la question de la place de leurs enfants et petits enfants, tous Français, aujourd'hui en France", explique Jean-Jacques Jordi.
Revenir en haut Aller en bas
Mina
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9809
Age : 29
Localisation : tlemcen
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: harki !!   Ven 24 Sep 2010 - 0:06

que pensez vous des harkis, et quel est leur droit coté algerien et coté français ?
Revenir en haut Aller en bas
Nanou
Posteur Suprême
Posteur Suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13116
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: harki !!   Ven 24 Sep 2010 - 12:12

Les harkis ont perdu la memoire, fait l'impasse sur leur origine, pour collaborer à leur decheance.
Aujourd'hui, Ils sont deracinés et repliés en communauté pour s'en sortir.
Leurs droits sont baffoués et leur dignité humiliée Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: harki !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
harki !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA FAYETTE (PA)
» 47e anniversaire des Harkis de la D.B.F.M.- Largentière07

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! :: Palabres :: Café Maure-
Sauter vers: