L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!
Bienvenue sur notre Forum.

L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!

Espace de Débats d'idées, d'Echanges et de Communication Intelligente  
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur l'Algérie au Cœur, à Corps et à Cris - Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments en notre compagnie. - Want Too Free! Où Va l'Algérie!

PageRank
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 171 le Lun 29 Aoû 2011 - 21:50
Statistiques
Nous avons 860 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mumus

Nos membres ont posté un total de 188555 messages dans 4365 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires




i-Gratuit.info - Référencement 100% gratuit

Tchat Blablaland
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! sur votre site de social bookmarking
Facebook
My Great Web page

Partagez | 
 

 Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
doriana
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 163
Age : 63
Localisation : ILE DE FRANCE
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 26 Juin 2009 - 15:45

je respecte les avis de tous sans soucis
je vis depuis l'âge de 2 ans en france et j'ai constaté une trés grosse évolution vestimentaire chez les jeunes de religion musulmane. Je ne peux pas affirmer si c'est le bon ou le mauvais mais lorsque j'étais ado je n'ai jamais vu de jeunes filles voilées même si elles pratiquaient la religion
il n'y avait que les 2 générations précédentes qui portaient le foulard. A la maison elles l'attachaient au dessus de la tête et dehors elles le portaient noués sous le cou
et depuis quelques années il y a une exagération surtout chez les jeunes concernant le port du voile ou de la burqa et même en Algérie j'ai pu constater cette transformation.
Je pense donc que c'est plus une manière de montrer sa différence si ce n'est cela alors j'aimerais bien connaitre le pourquoi de cette évolution.
Renardino je suis toute nouvelle sur ce merveilleux site mais je peux dire sans me tromper que personne n'a voulu te blesser
bonne fin de journée à tous flower
Revenir en haut Aller en bas
jasmin
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 669
Age : 97
Localisation : dz
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 26 Juin 2009 - 21:36

-N’a-t-on pas toujours lutté pour le respect des droits et des libertés et nous nous indignons contre toute forme de discrimination. Le problème qui se pose est le non respect du citoyen et des lois, enfreindre une loi ( en piétinant des droits ) pour appliquer une autre c’est insensé .

-Penser que cette interdiction freine l’intégrisme et sert à lutter contre est inconcevable car ce
n’est pas en ôtant un voile qu’on met fin à des convictions et des idées radicales.

-Penser qu’ils agissent pour la liberté de ces femmes est un leurre. Cette décision est injuste et discriminatoire et elle soulève des problèmes d’éthique et des droits d’atteinte à la liberté de l’homme.

-Parler au nom de la laïcité si l’interdiction du voile en milieu scolaire a trouvé sa légitimité et ses fondements dans les principes de la laïcité ce n’est pas le cas pour l’interdiction de la burqa (la république n’a pas la vocation de s’immiscer dans la vie privée des citoyens) .

-Penser que la burqa (en tant que vêtement non islamique) n’est pas situé dans le sphère religieuse alors pourquoi le débat public stigmatise la communauté musulmane et en particulier les femmes musulmanes.

-L’histoire nous a toujours enseignés que dans toute décision la cause apparente cache la vraie cause alors il faut s’interroger pourquoi cette interdiction est tombée maintenant quels en sont les motifs n’est elle pas une façon de détourner les français des vrais problèmes d’actualité qui sont beaucoup plus urgents que la burqa et qui concernant des milliers de Français et l’interdiction de la burqa n’est qu’un prétexte.

-ci-joint un lien qui répond à ces questions et que j’ai trouvé intéressant je le partage avec vous: cliquer ici


-Maintenant reste à savoir si cette interdiction sera applicable aux touristes de passage des pays du Golfe Qatar l’Arabie saoudite ou y’aura-t-il encore une autre discrimination parce que trop d’intérêts seront en jeu !!
Revenir en haut Aller en bas
Lou
Super Posteur
Super Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4572
Age : 53
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Sam 27 Juin 2009 - 16:10

Sekoura a écrit:
On a l'impression que l'integrisme qui est entrain de naitre en France est une forme de contestation (ou d'exotisme) un besoin de se différencier des autres: genre regardez moi, je suis différente de vous et je le crie tout haut et je rejète vos valeurs. ce qui est pour moi signe d'un malaise certain, auquel on devrait s'intéresser mais pas en isolant ces personnes et en les laissant s'enfermer dans leur délires.

doriana a écrit:
Je pense donc que c'est plus une manière de montrer sa différence si ce n'est cela alors j'aimerais bien connaitre le pourquoi de cette évolution.

Ce constat est une réalité, mais le pourquoi, moi, je l'ai trouvé dans un livre référence, Les identités meurtrières de Amin Maalouf.

Lisez ce passage et jugez par vous même:

‘‘ On a souvent tendance a se reconnaître, d’ailleurs, dans son appartenance la plus attaquée; parfois, quand on se sent pas la force de la défendre, on la dissimule, alors elle reste au fond de sois même, tapis dans l’ombre, attendant sa revanche, mais qu’on l’assume ou quand la cache, qu’on la proclame discrètement ou avec fracas, c’est à elle qu’on s’identifie. L’appartenance qui est en cause; la couleur, la religion, la langue, la classe…; envahit alors l’identité entière. Ceux qui la partagent se sentent solidaires, ils se rassemblent, se mobilisent, s’encouragent mutuellement, s’en prennent à, « ceux d’en face ». Pour eux « affirmer son identité » devient forcément un acte de courage, un acte libérateur…
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 99
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Mer 9 Sep 2009 - 13:31

2000 femmes porteraient le niqab en France


Ce ne sont pas 367 femmes mais près de 2000 qui porteraient la burqa en France.
Le Figaro publie mercredi matin ce bilan d'après un rapport
confidentiel établi cet été par la sous-direction de l'information
générale du ministère de l'Intérieur. «Le chiffre de moins de 2000
femmes paraît crédible», relève ce document, établi sur la base des
lieux de culte salafistes.


Video : Christelle, 35 ans : «Pourquoi je porte le voile intégral»



En savoir plusBurqa ou niqab ?



La burqa, à distinguer du niqab qui masque les yeux avec une grille
(lire ci-contre), ne serait donc pas si marginale que cela parmi la
communauté musulmane de France. C'est André Gérin, député et ancien maire de Vénissieux, qui avait lancé un cri d'alarme dans
Le Parisien-Aujourd'hui en France, au printemps dernier. Devenu
président de la mission parlementaire sur la burqa, il ne paraît pas
étonné de ce bilan. Le chiffre de 367 «était totalement absurde,
s'emporte-t-il dans le Figaro. On en compte plus dans la seule agglomération lyonnaise !»
Elisabeth Badinter auditionnée aujourd'hui
Ce rapport risque de compliquer la tâche de la mission
parlementaire, qui reprend ses auditions aujourd'hui, et doit rendre
des recommandations en décembre. Outre les parlementaires, la question
du niqab divise aussi chercheurs, philosophes, féministes et religieux.
Certains, comme le président du groupe parlementaire UMP à l'Assemblée
Jean-François Copé ou la secrétaire d'Etat à la Ville Fadela Amara,
sont partisans d'une loi d'interdiction. D'autres craignent de
stigmatiser la majorité des Musulmans, modérés, en pointant du doigt
une pratique radicale. D'autres enfin, y voyant une dérive sectaire de
l'Islam, assurent que l'arsenal juridique français permet déjà de
lutter contre ces pratiques.
La mission parlementaire auditionne ce matin la présidente de Ni
Putes ni soumises Sihem Habchi et la philosophe Elisabeth
Badinter. Dans une lettre ouverte aux femmes qui portent volontairement
la burqa, parue dans le Nouvel Observateur, Elisabeth Badinter s'inquiète avec virulence:
«Ainsi dissimulée au regard d'autrui, vous devez bien vous rendre
compte que vous suscitez la défiance et la peur, des enfants comme des
adultes. Sommes-nous à ce point méprisables et impurs à vos yeux pour
que vous nous refusiez tout contact, toute relation, et jusqu'à la
connivence d'un sourire ? »

leparisien.fr (Google actualités.
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Mer 9 Sep 2009 - 21:08

Je ne sais pas mais je trouve ce reportage très douteux et suspect....

Les femmes qui portent le voile intégral sont des extrémistes, une extrêmiste qui fait du ski qui achète des livre de Martine et harry potter à ses enfants ...
Le drapeau Algérien plaqué contre le mur
Bizarre...
A mon avis, si elle existe vraiment cette femme, elle doit être très spéciale et surtout très loin de représenter ce genre de femme qui se voilent intégralement et qui rejettent TOUT de la culture occidentale pour elles et leurs enfants. Pas de musqiue pas de télé, pas de dessins animés pour leur enfants, bref une autre société dans la société...

J'ai remarqué aussi que les nouveaux convertis ont souvent une interprétation très bizarre de l'islam.

Mais ca reste mon avis.

Je pense que l'idée de s'habiller en voile ou en minijupe reste une question personnelle, le danger avec le voile c'est qu'il y aura toujours des femmes et des jeunes filles qui seront obligées de le mettre.
Revenir en haut Aller en bas
*kenza*
Apprenti-posteur
Apprenti-posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 36
Localisation : Nord
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Mer 9 Sep 2009 - 21:32

une interpretation tres bizar de l'islam car inculqué par des hommes dont le seul but est de les asservir ...
elles ont se besoin de se demarquer , je ne sais pour quelle raison dailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Fellalbv
Posteur Suprême
Posteur Suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11630
Age : 47
Localisation : NSI
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 29 Jan 2010 - 14:21

Une loi d'interdiction de la burqa dans les services publics va être préconisée


La remise officielle des conclusions du rapport de la mission sur le voile intégral doit officiellement avoir lieu mardi prochain.


En France, moins de 400 femmes portent la burqa (Sipa)
La mission parlementaire sur le voile intégral va préconiser une loi d'interdiction du port de la burqa dans "les services publics", y compris dans les transports, a-t-on appris, vendredi 22 janvier, de sources parlementaires.
Le rapport de la mission parlementaire sur le voile intégral doit être officiellement remis mardi prochain.
Outre une résolution parlementaire (sans pouvoir contraignant) proclamant que "toute la France dit non au voile intégral" et demandant qu'il soit "prohibé sur le territoire de la République" ainsi qu'une vingtaine de "préconisations", la mission --dans la version quasi-définitive de son rapport qui sera remis mardi-- propose des dispositions législatives pour l'interdire dans les services publics (administrations, hôpitaux, sorties des écoles, transports...).
Pour certains de ces services publics, comme à l'Education nationale, une simple circulaire pourrait suffire.
Le texte législatif "contraindrait les personnes non seulement à montrer leur visage à l'entrée du service public mais aussi à conserver le visage découvert tout au long de leur présence au sein du service public".
"La conséquence de cette violation ne serait pas de nature pénale mais consisterait en un refus de délivrance du service demandé", précise le rapport. Par exemple, une femme porteuse d'un voile intégral se rendant à la caisse d'allocations familiales et refusant d'obtempérer ne pourrait pas percevoir ses prestations.

Pas de consensus
Jeudi, des dissensions se faisaient encore sentir non seulement entre la gauche et la droite mais aussi à l'intérieur même du camp UMP.
Les députés PS membres de la mission ont annoncé qu'ils ne participeraient pas au vote. Jean Glavany a en effet expliqué que "ce débat a été pollué par celui sur l'identité nationale et l'initiative de Jean-François Copé", patron des députés UMP, proposant dès décembre une loi d'interdiction générale dans l'espace public.
"Je ne vais pas dire qu'il y a un consensus républicain : non, il n'y en a pas eu. Mais il y a tout de même une majorité qui se prononce" pour "des dispositions législatives", c'est à dire "une ou plusieurs lois", a déclaré le rapporteur UMP de la mission, Eric Raoult, à l'issue d'une rencontre à Matignon avec François Fillon.

Pouvoir non contraignant d'une résolution
"Une chose est sûre : dans les lieux ouverts au public, l'interdiction du voile intégral sera absolue", assure André Gerin, président de la mission.
La résolution (sans aucun pouvoir contraignant) demandera la prohibition du voile intégral sur le territoire de la République.
S'agissant des "préconisations", elles concerneront l'interdiction de la burqa dans des lieux publics comme l'hôpital, les établissements de l'éducation nationale et des services publics.
La loi toucherait "la question de l'ordre public".
Pour André Gerin, qui souhaite à terme une interdiction sur l'ensemble de l'espace public comme Jean-François Copé, rien ne presse, "il faudra prendre son temps" et il conviendra de reprendre "la piste" tracée par Guy Carcassonne.
Le constitutionnaliste a estimé que "le législateur a le droit de poser" l'interdit du voile intégral "s'il estime qu'il est attentatoire à l'ordre et à la sécurité publics".
Le président de l'Assemblée, Bernard Accoyer (UMP), a de nouveau regretté jeudi "les interférences" de Jean-François Copé qui, lui, se targue d'une victoire dans ce dossier.
"L'idée, a réaffirmé jeudi sur France Inter le patron des députés UMP, c'est de faire une résolution, c'est-à-dire un texte pour expliquer, et une loi pour décider" parce que "si on explique sans décider, c'est incompréhensible".

Arrêt du débat sur l'identité nationale
Dans le camp de l'UMP, le débat sur une loi est toutefois loin d'être tranché. "Il y a des réticences à droite, en faveur d'une loi, au sein de la mission comme à l'extérieur", concède le député UMP Jacques Myard.
De leur côté, les socialistes ont décidé jeudi de conditionner leur participation aux conclusions de la mission à l'arrêt du débat sur l'identité nationale.
"On ne cautionnera en aucune façon cette démarche (de la mission), qui procède au mieux de l'irrationnel et du fantasme et qui est de toute façon dangereuse pour l'intégrité nationale", a déclaré à l'AFP Sandrine Mazetier.
Quant aux responsables musulmans, venus dire plusieurs fois à la mission que le voile intégral n'est "pas une prescription religieuse" et que c'est une pratique ultra-minoritaire (1.900 femmes concernées, selon le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux), ils craignent qu'une loi soit considérée par l'ensemble des musulmans de France comme "stigmatisante".

(Nouvelobs.com avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Nanou
Posteur Suprême
Posteur Suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13116
Age : 46
Localisation : ici
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 29 Jan 2010 - 16:41

Sekoura a écrit:
Je ne sais pas mais je trouve ce reportage très douteux et suspect....

Les femmes qui portent le voile intégral sont des extrémistes, une extrêmiste qui fait du ski qui achète des livre de Martine et harry potter à ses enfants ...
Le drapeau Algérien plaqué contre le mur
Bizarre...
A mon avis, si elle existe vraiment cette femme, elle doit être très spéciale et surtout très loin de représenter ce genre de femme qui se voilent intégralement et qui rejettent TOUT de la culture occidentale pour elles et leurs enfants. Pas de musqiue pas de télé, pas de dessins animés pour leur enfants, bref une autre société dans la société...

J'ai remarqué aussi que les nouveaux convertis ont souvent une interprétation très bizarre de l'islam.
Que veux-tu dire par là stp ?


Mais ca reste mon avis.

Je pense que l'idée de s'habiller en voile ou en minijupe reste une question personnelle, le danger avec le voile c'est qu'il y aura toujours des femmes et des jeunes filles qui seront obligées de le mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 29 Jan 2010 - 19:25

Lehna je veux dire que certains (pas tous sans doute...) passent directement à l'extrémisme, ce qui amène à se poser la question:

est ce que c'est vraiment l'Islam qui les attire?

ou bien le coté contestataire et non conformiste de l'intégrisme?
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 29 Jan 2010 - 19:39

Si certaines femmes souffrent de ce voile qui les ensevelit de la tête au pied, «la majorité a volontairement adopté cette tenue», tranche Bernard Godard, spécialiste de l'islam (1). «Beaucoup ont la nationalité française. Et l'on compte pas mal de converties dans leurs rangs», ajoute cet ancien du Bureau des cultes au ministère de l'Intérieur. «Elles deviennent salafistes comme on entre dans une secte», poursuit-il.


Les salafistes, tenant d'un islam radical, restent minoritaires en France.

Ils seraient entre 30 000 et 50 000. Mais ils progressent régulièrement, dopés par leur opposition à l'Occident. Un fondamentalisme qui, comme le tabligh, attire justement des jeunes en mal d'absolu, dont des femmes. Comme dans les sectes, leurs membres passent des heures à peaufiner les règles, à revoir les sourates, mais aussi les milliers de hadiths, ces paroles rapportées du Prophète qu'ils entendent respecter à la lettre. Or ces hadiths sont aussi riches que contradictoires.


Majoritaire en France, l'islam malékite ne prescrit pas de voile intégral. Ce grand voile n'appartient ni aux obligations religieuses classiques ni aux traditions du Maghreb. Pourtant, seul le recteur de la Grande Mosquée de Paris, qui dépend de l'Algérie, s'est clairement prononcé contre ce niqab. Les autres mouvements paraissent gênés, analyse-t-on à la Direction centrale du renseignement intérieur, car ils composent avec une frange fondamentaliste en leur sein.



Surenchère religieuse


À mesure que le salafisme se propage, le profil de ces femmes se diversifie.
Beaucoup font de leur surenchère religieuse un élément de distinction dans leur famille, dans leur milieu. Telle Sofia, étudiante en physique-chimie à Paris-VII, titulaire d'un bac mention bien, qui apparaissait toujours
entièrement voilée dans l'amphithéâtre de sa faculté, suscitant le malaise des professeurs. Après avoir décroché une très bonne note de soutenance, elle a obtenu un stage dans la prestigieuse maison Chanel, rêvant de travailler dans la cosmétique.


Tout aussi sophistiquée, la chevelure blonde parfaitement brushée, «Delphine-Aïcha», mère de quatre enfants, aime provoquer : «Vous pensiez que j'avais les cheveux gras ? J'ai une copine coiffeuse qui vient à domicile !» Née catholique dans la classe moyenne de la région parisienne, elle fait partie des nombreuses converties qui cher­chaient «un sens à la vie». «Bien sûr, j'ai d'abord rencontré un musulman. Mais c'est moi qui ai évolué vers plus d'islam, par foi», raconte-t-elle. Du foulard, au hidjab, puis au niqab. Per­dant au passage l'appui de ses pa­rents «qui n'acceptent pas ma te­nue», elle chérit d'autant plus «la solidarité» de ses nouvelles «sœurs».


Karima, elle, a grandi aux Courtilles, une cité de Saint-Denis. Après une adolescence banale, jean moulant, boucles d'oreille et flirts, elle rate son BEP, commence des ménages, sent sa vie faner dans la cité, l'horizon se
rétrécir. Amoureuse d'un voisin retourné vers l'islam, elle accepte de le suivre dans son fondamentalisme. Du foulard à la tenue intégrale, en quelques années. À cette époque, elle ne sort plus qu'avec lui, uniquement pour promener les enfants. Qui ne fréquentent pas l'école maternelle publique, jugée koufar (mécréante), mais une crèche salafiste semi-clandestine. À la maison, les poupées des petits ont le vi­sage brûlé, car on ne doit rien représenter… Deux ans plus tard, partie vivre en Algérie, Karima ne cache pas sa souffrance car son mari va prendre une deuxième épouse.


(1) Auteur de Musulmans de France, éditions Robert Laffont, 2007
D'après un article du Figaro de Cécilia Gabizon
19/06/2009
Revenir en haut Aller en bas
Nanou
Posteur Suprême
Posteur Suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13116
Age : 46
Localisation : ici
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 29 Jan 2010 - 21:47

Sekoura a écrit:
Lehna je veux dire que certains (pas tous sans doute...) passent directement à l'extrémisme, ce qui amène à se poser la question:

est ce que c'est vraiment l'Islam qui les attire?

ou bien le coté contestataire et non conformiste de l'intégrisme?

Ton commentaire m'intrigue dans la mesure que j'habite un quartier, ou j'ai le loisirs de rencontrer des converties, qui adopte l'islam comme un mode d'emploi exclusif.
Il renie en bloque tout ce qui appartenait à leur ancienne vie, pour se conformer au modêle du parfait musulman, suivant le courant religieux.
Je suis admirative par cette elan qui est leur foi, qui les emporte et les guide aussi passionnement au point de se reinventer sans regret ni egard pour leur passé.

Je suis en contact avec une "soeur" qui emploie toute son energie, à se conformer aux preceptes de l'islam, à tous les niveaux dans son quotidien.
Elle a été jusqu"à intenter un procés à ma commune, pour permettre aux enfants Musulmans de manger des proteines autre que la viande à la cantine.
Elle a obtenu gain de cause à force d'acharnement, et au final, elle a inscrit ses enfants dans une ecole Musulmanes.
Comparativement, j'ai l'impression d'être une pâle figure de l'islam, tant ma pratique n'est pas aussi stricte et scupuleusement attentive aux preceptes religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 29 Jan 2010 - 22:05

Lehna a écrit:
Sekoura a écrit:
Lehna je veux dire que certains (pas tous sans doute...) passent directement à l'extrémisme, ce qui amène à se poser la question:

est ce que c'est vraiment l'Islam qui les attire?

ou bien le coté contestataire et non conformiste de l'intégrisme?

Ton commentaire m'intrigue dans la mesure que j'habite un quartier, ou j'ai le loisirs de rencontrer des converties, qui adopte l'islam comme un mode d'emploi exclusif.
Il renie en bloque tout ce qui appartenait à leur ancienne vie, pour se conformer au modêle du parfait musulman, suivant le courant religieux.
Je suis admirative par cette elan qui est leur foi, qui les emporte et les guide aussi passionnement au point de se reinventer sans regret ni egard pour leur passé.

Je suis en contact avec une "soeur" qui emploie toute son energie, à se conformer aux preceptes de l'islam, à tous les niveaux dans son quotidien.
Elle a été jusqu"à intenter un procés à ma commune, pour permettre aux enfants Musulmans de manger des proteines autre que la viande à la cantine.
Elle a obtenu gain de cause à force d'acharnement, et au final, elle a inscrit ses enfants dans une ecole Musulmanes.
Comparativement, j'ai l'impression d'être une pâle figure de l'islam, tant ma pratique n'est pas aussi stricte et scupuleusement attentive aux preceptes religieux.

Lehna on sort un peu du contexte du sujet on pourrait si tu veux ouvrir un autre sujet sur ce débat.
Personnellement je fais un constat c'est tout, le contact avec les nouveaux convertis et relativement nouveau pour moi car on n'en voyais pas en Algérie.
Je ne pense pas qu'il y ait des degrés de "musulmanité" comme certains le prétendent, s'il ya des degrés de foi, ce n'est pas une chose qui est mesurable à partir des apparences.

J'ai grandit et baigné toute ma vie avant de venir en France, dans un Islam tolérant (mis à part les années noires ) c'est un Islam, paisible où les mots ont un sens, les valeurs comme: honnêteté, charité, miséricorde, empathie, respect des autres et de l'environnement ont un sens profond qui construit la personnalité de l'individu.
Il y avait les cinq pilliers de l'Islam que certains pratiquent plus ou moins bien, il n'y avait pas de voile, mais beaucoup de pudeur et de respect les uns envers les autres.

Quand l'integrisme est arrivé il a chamboulé tout ça, on a commencé à interdire tout et n'importe quoi à traiter tous ceux qui ne sont pas de cette doctrin de kouffar, à s'occuper des apparences: qui a la plus longue robe, ou qui cache le plus son corps, mais en parallèle les anciennes valeurs se sont perdues. Il ya eu des clans: des ikhoua et des akhaouates (frères et "soeurs") comme si les autres étaient devenus indésirables, plus de fraternité avec ses voisins s'ils n'ont pas de barbe et si leurs femmes ne se voilent pas, on se coupe de sa famille, on instaure pplein de règles, interdit de faire la bise, interdit de toucher la main à une personne de sexe opposé, petit à petit des fossés se sont creusés, dans les familles, les quartiers qui autrefois étaient soudés, solidaires.

Les nouveaux converti n'ont pas connus la première version que je décris de l'Islam, souvent ils passent dirèctement à une version radicale.

Personnellement je fais les choses comme je les sens, je ne me sens ni inférieur ni supérieure, juste en accord avec mes idées.
Une version trop rigide de la religion, qui annulerait complètement la raison et la reflexion, ne me convient pas et je ne peux en aucun cas y adhérer.
Revenir en haut Aller en bas
Nanou
Posteur Suprême
Posteur Suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13116
Age : 46
Localisation : ici
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   Ven 29 Jan 2010 - 22:12

Tu as raison le topic ne se prête pas à cette discussion, mais je partage ton point de vu, qui est egalement le mien : partisante d'un islam tolerant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fadela Amara "favorable à l'interdiction totale de la burqa"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» vers une interdiction des perturbateurs endocriniens?
» inscrire sur la carte Vitale du patient "favorable ou non" au don d'organes,
» "Libye: un marin décède à bord du "Georges-Leygues"
» Harfleur photo "au rendez vous de chasse ou des chasseurs"
» "Vous prenez la carte bleue bien sûr ?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! :: Culture & Société :: Société :: Condition Féminine-
Sauter vers: