L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!
Bienvenue sur notre Forum.

L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!

Espace de Débats d'idées, d'Echanges et de Communication Intelligente  
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur l'Algérie au Cœur, à Corps et à Cris - Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments en notre compagnie. - Want Too Free! Où Va l'Algérie!

PageRank
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 171 le Lun 29 Aoû 2011 - 21:50
Statistiques
Nous avons 860 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mumus

Nos membres ont posté un total de 188555 messages dans 4365 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires




i-Gratuit.info - Référencement 100% gratuit

Tchat Blablaland
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! sur votre site de social bookmarking
Facebook
My Great Web page

Partagez | 
 

 Oser etre mére au foyer

Aller en bas 
AuteurMessage
soraya
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 35
Localisation : Batna
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 18:36

Elles sont 2,5 millions en France, elles ont choisi de s'engager à plein temps dans l'éducation et l'épanouissement de leurs enfants. Pourtant, les mères au foyer sont toujours victimes de bon nombre d'idées reçues et de sarcasmes.

Loin de ce cantonner à un rôle de simples "ménagères", elles prennent en charge de nombreuses activités associatives et parascolaires sans lesquelles certaines institutions ne fonctionneraient pas.

En abordant ce sujet qui suscite toujours autant de réactions passionnées, Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt l'auteur de Oser être mère au foyer, met en relief les bénéfices familiaux et l'importance sociale de celles qui ont fait vrais choix de vie. Si la maternité se décline sous des formes diverses, les mères au foyer ont aussi droit à la compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
**Amimer**
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5694
Age : 33
Localisation : Alger et partout
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 18:43

je ne vois pas de mal a être mère au foyer au même titre je ne vois pas aussi de mal a être mère active , du moment que toutes assume leurs choix sans se plaindre des inconvénients des deux situation , genre la femme au foyer se plaint de ne pas avoir le temps de sortir et de ne pas avoir du temps a elle , et la femme qui travail se plaint de ne pas avoir le temps de voir ses enfants ou encore qu'elle ne peux pas être partout a toute instant Wink
Revenir en haut Aller en bas
soraya
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 35
Localisation : Batna
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 18:46

Citation :
Vous dites que l'objectif de ce livre est d'«offrir un autre regard sur ces mères au foyer d'aujourd'hui».

Pour écrire ce livre, j'ai rencontré beaucoup de femmes, spécialement des journalistes, qui étaient contentes que je soulève ce problème. Entre autres choses, j'ai voulu montrer que rester chez soi ne veut pas dire se cantonner à des tâches ménagères peu exaltantes.

«Endormissement», «mutilation», voilà ce que j'ai pu lire à ce sujet. Quand les enfants sont tout petits, on a peu de possibilités de sortir, et c'est parfois dur pour la jeune maman, qui se trouve isolée. Mais quand ils sont scolarisés, les femmes disposent de plus de temps et de possibilités : associations de parents d'élèves, bénévolat, cours d'art, de langues... Ce qui ne les empêche pas d'être à la maison quand les enfants rentrent.

Et leur disponibilité ne se limite pas à leur seule famille : elles sont sollicitées pour les sorties scolaires, les conduites... et pour récupérer les autres enfants.
Revenir en haut Aller en bas
soraya
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 35
Localisation : Batna
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 19:08

et vous qu'en pensez vous???

les filles, est ce que vous êtes prêtes à faire ce choix un jour a fin d'accomplir des occupations familiales!!!! mais il faut pouvoir vivre avec un seul salaire, et ce mari qui va s'en charger coté financier s'il change d'avis après 5 ou 6 ans et il DEMISSIONE de cette occupation(ils ne sont pas toujours des hommes responsables) que va tu faire à ce moment, aprés 6 ans ce n'est pas facile de revenir a ton job, est ce que tu va regretter ton choix???

les mères travailleuses, C'est un paradoxe de notre époque. Les journaux sont remplis d'articles pour les femmes enceintes, on leur explique comment communiquer avec le bébé qu'elles portent en le berçant et en leur parlant... et quand ce bébé aura 3 mois, il sera mis à la crèche ou en nourrice ! Puis ce sera l'école dès 2 ans, 2 ans et demi, le but étant de leur apprendre l'autonomie, un mot à la mode, synonyme de solitude dans ce cas !

A partir de 11 ans, plus tôt parfois, les enfants rentrent de classe dans une maison vide et doivent gérer leur travail. Ceux qui sont consciencieux y arrivent, mais les autres se retrouvent devant la télé, les jeux électroniques, ou traînent dehors. Les plus influençables risquent de déraper vers des comportements de «sauvageons».

J'en ai discuté avec des professeurs. Tous reconnaissent que les enfants sont de plus en plus violents. Même en maternelle. Y aurait-il un rapport avec le fait qu'ils sont sociabilisés de plus en plus tôt ? C'est une question que se posent des psychologues, et que l'on devrait étudier sérieusement.

D'autre part, comment exiger que des parents surveillent leurs enfants, alors qu'ils sont tous deux contraints de travailler à l'extérieur ?


que pensez vous de vos enfants, est ce qu'ils sont normaux??? et Comment apprendre à nos fils à se préparer à assumer leurs responsabilités familiales, quand ils voient leur père si peu présent ?

les hommes maintenant, est ce que vous êtes prêts a prendre la responsabilité a fin que vos femmes puissent faire le choix d'être mère au foyer???
Revenir en haut Aller en bas
**Amimer**
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5694
Age : 33
Localisation : Alger et partout
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 19:15

Citation :
les hommes maintenant, est ce que vous êtes prêts a prendre la responsabilité a fin que vos femmes puissent faire le choix d'être mère au foyer???

moi j'ai répondu Laughing
Revenir en haut Aller en bas
soraya
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 35
Localisation : Batna
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 19:17

c'est un ivre interessant que je lise maintenant je n'est pas encore achevé ça lecture mais IT SEEMS GOOD Very Happy

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 21:45

soraya a écrit:
et vous qu'en pensez vous???

les filles, est ce que vous êtes prêtes à faire ce choix un jour a fin d'accomplir des occupations familiales!!!! mais il faut pouvoir vivre avec un seul salaire, et ce mari qui va s'en charger coté financier s'il change d'avis après 5 ou 6 ans et il DEMISSIONE de cette occupation(ils ne sont pas toujours des hommes responsables) que va tu faire à ce moment, aprés 6 ans ce n'est pas facile de revenir a ton job, est ce que tu va regretter ton choix???

les mères travailleuses, C'est un paradoxe de notre époque. Les journaux sont remplis d'articles pour les femmes enceintes, on leur explique comment communiquer avec le bébé qu'elles portent en le berçant et en leur parlant... et quand ce bébé aura 3 mois, il sera mis à la crèche ou en nourrice ! Puis ce sera l'école dès 2 ans, 2 ans et demi, le but étant de leur apprendre l'autonomie, un mot à la mode, synonyme de solitude dans ce cas !

A partir de 11 ans, plus tôt parfois, les enfants rentrent de classe dans une maison vide et doivent gérer leur travail. Ceux qui sont consciencieux y arrivent, mais les autres se retrouvent devant la télé, les jeux électroniques, ou traînent dehors. Les plus influençables risquent de déraper vers des comportements de «sauvageons».

J'en ai discuté avec des professeurs. Tous reconnaissent que les enfants sont de plus en plus violents. Même en maternelle. Y aurait-il un rapport avec le fait qu'ils sont sociabilisés de plus en plus tôt ? C'est une question que se posent des psychologues, et que l'on devrait étudier sérieusement.

D'autre part, comment exiger que des parents surveillent leurs enfants, alors qu'ils sont tous deux contraints de travailler à l'extérieur ?


que pensez vous de vos enfants, est ce qu'ils sont normaux??? et Comment apprendre à nos fils à se préparer à assumer leurs responsabilités familiales, quand ils voient leur père si peu présent ?

les hommes maintenant, est ce que vous êtes prêts a prendre la responsabilité a fin que vos femmes puissent faire le choix d'être mère au foyer???

Je pense qu'être mère au foyer en France ou Algérie ne signifie pas la même chose.

En Algérie, les femmes ont besoin d'avoir une indépendance financière pour exister en tant qu'individu. En france il ya tout un ensemble de choses qui font que les femmes au foyers sont plus considérées (même si eil reste encore des choses à faire...).


Je cite entre autres:

-Le partage des taches ménagères est quelque chose de banal, les hommes participent aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants
-Il ya des dispositifs comme le congé parental qui dure jusqu'au 3 ans de l'enfant qui permettent aux mère d'interrompre leur activité professionnelle et de percevoir une indemnité de la CAF pendant ces 3 ans
-les couples mariées ont généralement un compte joint ce qui permet à la femme au foyer de disposer d'une réserve d'argent qu'elle peut gérer et ne pas être obliger de réclamer le moindre sou à son mari
-Les biens immobiliers acquis par le couple appartiennet aux deux...
-Une fos que les enfants sont grand beaucoup de femmes reviennent sur le marché du travail.

En Algérie :

-les hommes ne partagent pas les tâches ménagères et laissent tout aux femmes (même quand celles ci travaillent, mais à plus forte raison si elles sont à la maison).
-Une femme qui ne travaille pas n'a aucune ressource financière et se trouve donc totalement dépendante de son mari.
-Les femmes qui restent à la maison ne reprennet plus jamais d'activité professionnelle.
-Les mentalité ont besoin d'évoluer pour cela les femmes sont encore obligées de travailler pour faire valoir leur droits, rester à la maison signifie renoncer à ce combat et à beaucoup de droits.

Ce qui est valable en France n'est pas forcément valable en Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
soraya
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 35
Localisation : Batna
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 21:54

Citation :
Je pense qu'être mère au foyer en France ou Algérie ne signifie pas la même chose.

En Algérie, les femmes ont besoin d'avoir une indépendance financière pour exister en tant qu'individu. En france il ya tout un ensemble de choses qui font que les femmes au foyers sont plus considérées (même si eil reste encore des choses à faire...).


Je cite entre autres:

-Le partage des taches ménagères est quelque chose de banal, les hommes participent aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants
-Il ya des dispositifs comme le congé parental qui dure jusqu'au 3 ans de l'enfant qui permettent aux mère d'interrompre leur activité professionnelle et de percevoir une indemnité de la CAF pendant ces 3 ans
-les couples mariées ont généralement un compte joint ce qui permet à la femme au foyer de disposer d'une réserve d'argent qu'elle peut gérer et ne pas être obliger de réclamer le moindre sou à son mari
-Les biens immobiliers acquis par le couple appartiennet aux deux...
-Une fos que les enfants sont grand beaucoup de femmes reviennent sur le marché du travail.

En Algérie :

-les hommes ne partagent pas les tâches ménagères et laissent tout aux femmes (même quand celles ci travaillent, mais à plus forte raison si elles sont à la maison).
-Une femme qui ne travaille pas n'a aucune ressource financière et se trouve donc totalement dépendante de son mari.
-Les femmes qui restent à la maison ne reprennet plus jamais d'activité professionnelle.
-Les mentalité ont besoin d'évoluer pour cela les femmes sont encore obligées de travailler pour faire valoir leur droits, rester à la maison signifie renoncer à ce combat et à beaucoup de droits.

Ce qui est valable en France n'est pas forcément valable en Algérie.

tu as raison Sekoura, en Algérie ce n'est plu un choix c'est plutôt une obligation d'avoir un travail, et les enfants sont les victimes Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 22:03

soraya a écrit:
Citation :
Je pense qu'être mère au foyer en France ou Algérie ne signifie pas la même chose.

En Algérie, les femmes ont besoin d'avoir une indépendance financière pour exister en tant qu'individu. En france il ya tout un ensemble de choses qui font que les femmes au foyers sont plus considérées (même si eil reste encore des choses à faire...).


Je cite entre autres:

-Le partage des taches ménagères est quelque chose de banal, les hommes participent aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants
-Il ya des dispositifs comme le congé parental qui dure jusqu'au 3 ans de l'enfant qui permettent aux mère d'interrompre leur activité professionnelle et de percevoir une indemnité de la CAF pendant ces 3 ans
-les couples mariées ont généralement un compte joint ce qui permet à la femme au foyer de disposer d'une réserve d'argent qu'elle peut gérer et ne pas être obliger de réclamer le moindre sou à son mari
-Les biens immobiliers acquis par le couple appartiennet aux deux...
-Une fos que les enfants sont grand beaucoup de femmes reviennent sur le marché du travail.

En Algérie :

-les hommes ne partagent pas les tâches ménagères et laissent tout aux femmes (même quand celles ci travaillent, mais à plus forte raison si elles sont à la maison).
-Une femme qui ne travaille pas n'a aucune ressource financière et se trouve donc totalement dépendante de son mari.
-Les femmes qui restent à la maison ne reprennet plus jamais d'activité professionnelle.
-Les mentalité ont besoin d'évoluer pour cela les femmes sont encore obligées de travailler pour faire valoir leur droits, rester à la maison signifie renoncer à ce combat et à beaucoup de droits.

Ce qui est valable en France n'est pas forcément valable en Algérie.

tu as raison Sekoura, en Algérie ce n'est plu un choix c'est plutôt une obligation d'avoir un travail, et les enfants sont les victimes Neutral

Tout n'est pas tout blanc ou tout noir, les enfants ne sont pas forcément des victimes les horaires de travail en Algérie, sont généralement raisonnables très peu de femmes (sauf dans les métiers de la santé) terminent après 18 h, les femmes sont entourées de leurs familles, les enfants peuvent être gardés par leurs grands parent ou d'autres personnes de la famille.

Une mère épanouie, va donner plus d'assurance à ses enfants, qu'une mère malheureuse et soumise.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 22:16

Sekoura a écrit:
soraya a écrit:
Citation :
Je pense qu'être mère au foyer en France ou Algérie ne signifie pas la même chose.

En Algérie, les femmes ont besoin d'avoir une indépendance financière pour exister en tant qu'individu. En france il ya tout un ensemble de choses qui font que les femmes au foyers sont plus considérées (même si eil reste encore des choses à faire...).


Je cite entre autres:

-Le partage des taches ménagères est quelque chose de banal, les hommes participent aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants
-Il ya des dispositifs comme le congé parental qui dure jusqu'au 3 ans de l'enfant qui permettent aux mère d'interrompre leur activité professionnelle et de percevoir une indemnité de la CAF pendant ces 3 ans
-les couples mariées ont généralement un compte joint ce qui permet à la femme au foyer de disposer d'une réserve d'argent qu'elle peut gérer et ne pas être obliger de réclamer le moindre sou à son mari
-Les biens immobiliers acquis par le couple appartiennet aux deux...
-Une fos que les enfants sont grand beaucoup de femmes reviennent sur le marché du travail.

En Algérie :

-les hommes ne partagent pas les tâches ménagères et laissent tout aux femmes (même quand celles ci travaillent, mais à plus forte raison si elles sont à la maison).
-Une femme qui ne travaille pas n'a aucune ressource financière et se trouve donc totalement dépendante de son mari.
-Les femmes qui restent à la maison ne reprennet plus jamais d'activité professionnelle.
-Les mentalité ont besoin d'évoluer pour cela les femmes sont encore obligées de travailler pour faire valoir leur droits, rester à la maison signifie renoncer à ce combat et à beaucoup de droits.

Ce qui est valable en France n'est pas forcément valable en Algérie.

tu as raison Sekoura, en Algérie ce n'est plu un choix c'est plutôt une obligation d'avoir un travail, et les enfants sont les victimes Neutral

Tout n'est pas tout blanc ou tout noir, les enfants ne sont pas forcément des victimes les horaires de travail en Algérie, sont généralement raisonnables très peu de femmes (sauf dans les métiers de la santé) terminent après 18 h, les femmes sont entourées de leurs familles, les enfants peuvent être gardés par leurs grands parent ou d'autres personnes de la famille.

Une mère épanouie, va donner plus d'assurance à ses enfants, qu'une mère malheureuse et soumise.

C'est souvent plus compliqué en France, pour les enfants! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Mer 28 Jan 2009 - 22:17

Anaïs a écrit:
Sekoura a écrit:
soraya a écrit:
Citation :
Je pense qu'être mère au foyer en France ou Algérie ne signifie pas la même chose.

En Algérie, les femmes ont besoin d'avoir une indépendance financière pour exister en tant qu'individu. En france il ya tout un ensemble de choses qui font que les femmes au foyers sont plus considérées (même si eil reste encore des choses à faire...).


Je cite entre autres:

-Le partage des taches ménagères est quelque chose de banal, les hommes participent aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants
-Il ya des dispositifs comme le congé parental qui dure jusqu'au 3 ans de l'enfant qui permettent aux mère d'interrompre leur activité professionnelle et de percevoir une indemnité de la CAF pendant ces 3 ans
-les couples mariées ont généralement un compte joint ce qui permet à la femme au foyer de disposer d'une réserve d'argent qu'elle peut gérer et ne pas être obliger de réclamer le moindre sou à son mari
-Les biens immobiliers acquis par le couple appartiennet aux deux...
-Une fos que les enfants sont grand beaucoup de femmes reviennent sur le marché du travail.

En Algérie :

-les hommes ne partagent pas les tâches ménagères et laissent tout aux femmes (même quand celles ci travaillent, mais à plus forte raison si elles sont à la maison).
-Une femme qui ne travaille pas n'a aucune ressource financière et se trouve donc totalement dépendante de son mari.
-Les femmes qui restent à la maison ne reprennet plus jamais d'activité professionnelle.
-Les mentalité ont besoin d'évoluer pour cela les femmes sont encore obligées de travailler pour faire valoir leur droits, rester à la maison signifie renoncer à ce combat et à beaucoup de droits.

Ce qui est valable en France n'est pas forcément valable en Algérie.

tu as raison Sekoura, en Algérie ce n'est plu un choix c'est plutôt une obligation d'avoir un travail, et les enfants sont les victimes Neutral

Tout n'est pas tout blanc ou tout noir, les enfants ne sont pas forcément des victimes les horaires de travail en Algérie, sont généralement raisonnables très peu de femmes (sauf dans les métiers de la santé) terminent après 18 h, les femmes sont entourées de leurs familles, les enfants peuvent être gardés par leurs grands parent ou d'autres personnes de la famille.

Une mère épanouie, va donner plus d'assurance à ses enfants, qu'une mère malheureuse et soumise.

C'est souvent plus compliqué en France, pour les enfants! Wink

Exact Tatie, les horaires sont beaucoup moins "cool" qu'en Algérie et si en plus t'as pas de famille dans le coin, c'est la galère!
Revenir en haut Aller en bas
Lou
Super Posteur
Super Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4572
Age : 54
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Jeu 29 Jan 2009 - 12:44

soraya a écrit:
Elles sont 2,5 millions en France, elles ont choisi de s'engager à plein temps dans l'éducation et l'épanouissement de leurs enfants. Pourtant, les mères au foyer sont toujours victimes de bon nombre d'idées reçues et de sarcasmes.

Loin de ce cantonner à un rôle de simples "ménagères", elles prennent en charge de nombreuses activités associatives et parascolaires sans lesquelles certaines institutions ne fonctionneraient pas.

En abordant ce sujet qui suscite toujours autant de réactions passionnées, Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt l'auteur de Oser être mère au foyer, met en relief les bénéfices familiaux et l'importance sociale de celles qui ont fait vrais choix de vie. Si la maternité se décline sous des formes diverses, les mères au foyer ont aussi droit à la compréhension.
Soraya, je ne sais pas pour les françaises, mais pour les algériennes, ce n'est que rarement un choix, le plus souvent, c'est une contrainte. Soit du mari; et on voit souvent ça, des hommes qui ne choisissent que des femmes diplômées pour les contraindre par la suite à rester chez elles; soit de la société qui n'ouvre pas tout les emplois aux femmes, donc sans diplôme, elles sont souvent contraintes de rester chez elles, et malgré elles, elles seront réduites à se ( comme tu dis simples ménagères), car en réalité, c'est peu être ennuyeux, mais pas aussi simple que ça.
pour les activités associatives et parascolaires, à part les trois quatre grandes villes du pays, je ne vois pas où une femme peut s'épanouir en dehors de sa maison, si ce n'est à son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Jeu 29 Jan 2009 - 17:40

Lou a écrit:
soraya a écrit:
Elles sont 2,5 millions en France, elles ont choisi de s'engager à plein temps dans l'éducation et l'épanouissement de leurs enfants. Pourtant, les mères au foyer sont toujours victimes de bon nombre d'idées reçues et de sarcasmes.

Loin de ce cantonner à un rôle de simples "ménagères", elles prennent en charge de nombreuses activités associatives et parascolaires sans lesquelles certaines institutions ne fonctionneraient pas.

En abordant ce sujet qui suscite toujours autant de réactions passionnées, Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt l'auteur de Oser être mère au foyer, met en relief les bénéfices familiaux et l'importance sociale de celles qui ont fait vrais choix de vie. Si la maternité se décline sous des formes diverses, les mères au foyer ont aussi droit à la compréhension.
Soraya, je ne sais pas pour les françaises, mais pour les algériennes, ce n'est que rarement un choix, le plus souvent, c'est une contrainte. Soit du mari; et on voit souvent ça, des hommes qui ne choisissent que des femmes diplômées pour les contraindre par la suite à rester chez elles; soit de la société qui n'ouvre pas tout les emplois aux femmes, donc sans diplôme, elles sont souvent contraintes de rester chez elles, et malgré elles, elles seront réduites à se ( comme tu dis simples ménagères), car en réalité, c'est peu être ennuyeux, mais pas aussi simple que ça.
pour les activités associatives et parascolaires, à part les trois quatre grandes villes du pays, je ne vois pas où une femme peut s'épanouir en dehors de sa maison, si ce n'est à son travail.

Tu as raison Lou.

"Oser être mère au foyer" en Algérie c'est Oser ne pas être mère au foyer qui conviendrait.
Et encore comme tu le dis, quand on a encore la possibilité de s'exprimer ou de décider de son sort, ce qui est loin d'être le cas de toutes les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Tchiper
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9605
Age : 102
Localisation : Taberdga
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Jeu 29 Jan 2009 - 18:14

Oser? C'est le lot plusieurs fois millénaire des femmes de ce monde!
Et puis pourquoi au foyer? Etre mère déjà n'est pas une simple affaire...

_________________

Imagine Invité, there's no countries,
It isnt hard to do,
Nothing to kill or die for,
And No religion too,
Imagine Invité, all the people
living life in peace...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-algerie.org
Mina
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9809
Age : 30
Localisation : tlemcen
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Jeu 29 Jan 2009 - 20:02

Tchiper a écrit:
Oser? C'est le lot plusieurs fois millénaire des femmes de ce monde!
Et puis pourquoi au foyer? Etre mère déjà n'est pas une simple affaire...
en lisant juste le titre je me suis suit la meme chose
(mais comme je n'ai pas le temps de lire tt l'article et les réponses, j'ai préféré ne pas donner mon avis avant de lire ta réponse)

pour ma part, si mon mari peut assumer les dépenses de notre foyer (mais pas de justesse), et si je ne trouve pas de postes d'enseignements à l'université, je ne pense pas travailler si j'aurai un bébé, jusqu'à ce qu'il arrive à un certain age, je ne me vois pas dans un job de 8h à 17h sans voir mes enfants


en tous les cas,je compte réaliser un logiciel, le vendre tres cher, et prendre ma retraite lol! (je rigole biensure)
Revenir en haut Aller en bas
soraya
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 35
Localisation : Batna
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Ven 30 Jan 2009 - 8:48

Citation :
par Lou Hier à 12:44

soraya a écrit:
Elles sont 2,5 millions en France, elles ont choisi de s'engager à plein temps dans l'éducation et l'épanouissement de leurs enfants. Pourtant, les mères au foyer sont toujours victimes de bon nombre d'idées reçues et de sarcasmes.

Loin de ce cantonner à un rôle de simples "ménagères", elles prennent en charge de nombreuses activités associatives et parascolaires sans lesquelles certaines institutions ne fonctionneraient pas.

En abordant ce sujet qui suscite toujours autant de réactions passionnées, Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt l'auteur de Oser être mère au foyer, met en relief les bénéfices familiaux et l'importance sociale de celles qui ont fait vrais choix de vie. Si la maternité se décline sous des formes diverses, les mères au foyer ont aussi droit à la compréhension.
Soraya, je ne sais pas pour les françaises, mais pour les algériennes, ce n'est que rarement un choix, le plus souvent, c'est une contrainte. Soit du mari; et on voit souvent ça, des hommes qui ne choisissent que des femmes diplômées pour les contraindre par la suite à rester chez elles; soit de la société qui n'ouvre pas tout les emplois aux femmes, donc sans diplôme, elles sont souvent contraintes de rester chez elles, et malgré elles, elles seront réduites à se ( comme tu dis simples ménagères), car en réalité, c'est peu être ennuyeux, mais pas aussi simple que ça.
pour les activités associatives et parascolaires, à part les trois quatre grandes villes du pays, je ne vois pas où une femme peut s'épanouir en dehors de sa maison, si ce n'est à son travail.

je ne sais pas Lou et Sekoura peut être c'et le cas de la femme algérienne avant 5 ans ou plus, mais aujourd'hui c'est totalement diffèrent, les jeunes filles diplômées n'acceptent pas de rester chez elles parce qu'elles ne sont pas sure que leur partenaires prennent la responsabilité, donc elles préfèrent un pré emploi ou mémé une vacation où le salaire n'est jamais suffisant

mémé le filles qui n'ont pas de diplômes universitaire elles essayent d'avoir autre genre de métier comme couturière ou coiffeuse seulement pou le fait d'avoir un travail, et des fois c'est seulement pour qu'on dise que c'est une femme travailleuse pas une femme au foyer comme si mére au foyer est une insulte.

et même les hommes d'aujourd'hui exigent que leurs femmes travaillent parce qu'un seul salaire ne peut rien faire, c'est rare qu'on trouve un homme qui demande à ça femme d'abandonner ça carrière et de rester à la maison, surtout dans les grande villes.

donc c'est une obligation de travailler même en Algérie.

Citation :
Oser? C'est le lot plusieurs fois millénaire des femmes de ce monde!
Et puis pourquoi au foyer? Etre mère déjà n'est pas une simple affaire...

Tchiper oui mais on parle ici des femmes travailleuses dans les sociétés où le travail de la femme est une obligation pas un choix donc c'est difficile pour elle d'abandoner son job pour prendre soin de ses enfants. ça justifie l'usage de OSER

et pourquoi à la maison????? ou veux tu qu'elle soit mére dans la rue!!!!!! je ne comprends pas ce que tu veux dire la matérnité n'est pas seulement avoir des enfants, si non à l'age de 9 ans les filles peuvent étre méres.

la question: est ce qu'en Algérie le travail de la femme est un choix ou bien une obligation??? moi je dis qu'aujourd'hui c'est une obligation, et sont rares celles qui OSENT ETRE MERE AU FOYER.

Sekoura, je crois que les enfants sont victimes car chaque enfant a besoin de sa maman dans les premières année de sa vie et aucune autre personne ne peut la remplacer.

Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt disait que l'une des raison pour laquelle elle a écris ce livre après qu'elle a décidé de rester au foyer c'est que ça mére était une femme qui travaille elle a dit : j'ai rien contre elle mais elle m'a manqué autant.
si elle a gardé ces émotions méme comme adulte ça prouve qu'il y a un DEFICIT quelque part!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Ven 30 Jan 2009 - 17:37

soraya a écrit:
Citation :
par Lou Hier à 12:44

soraya a écrit:
Elles sont 2,5 millions en France, elles ont choisi de s'engager à plein temps dans l'éducation et l'épanouissement de leurs enfants. Pourtant, les mères au foyer sont toujours victimes de bon nombre d'idées reçues et de sarcasmes.

Loin de ce cantonner à un rôle de simples "ménagères", elles prennent en charge de nombreuses activités associatives et parascolaires sans lesquelles certaines institutions ne fonctionneraient pas.

En abordant ce sujet qui suscite toujours autant de réactions passionnées, Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt l'auteur de Oser être mère au foyer, met en relief les bénéfices familiaux et l'importance sociale de celles qui ont fait vrais choix de vie. Si la maternité se décline sous des formes diverses, les mères au foyer ont aussi droit à la compréhension.
Soraya, je ne sais pas pour les françaises, mais pour les algériennes, ce n'est que rarement un choix, le plus souvent, c'est une contrainte. Soit du mari; et on voit souvent ça, des hommes qui ne choisissent que des femmes diplômées pour les contraindre par la suite à rester chez elles; soit de la société qui n'ouvre pas tout les emplois aux femmes, donc sans diplôme, elles sont souvent contraintes de rester chez elles, et malgré elles, elles seront réduites à se ( comme tu dis simples ménagères), car en réalité, c'est peu être ennuyeux, mais pas aussi simple que ça.
pour les activités associatives et parascolaires, à part les trois quatre grandes villes du pays, je ne vois pas où une femme peut s'épanouir en dehors de sa maison, si ce n'est à son travail.

je ne sais pas Lou et Sekoura peut être c'et le cas de la femme algérienne avant 5 ans ou plus, mais aujourd'hui c'est totalement diffèrent, les jeunes filles diplômées n'acceptent pas de rester chez elles parce qu'elles ne sont pas sure que leur partenaires prennent la responsabilité, donc elles préfèrent un pré emploi ou mémé une vacation où le salaire n'est jamais suffisant

mémé le filles qui n'ont pas de diplômes universitaire elles essayent d'avoir autre genre de métier comme couturière ou coiffeuse seulement pou le fait d'avoir un travail, et des fois c'est seulement pour qu'on dise que c'est une femme travailleuse pas une femme au foyer comme si mére au foyer est une insulte.

et même les hommes d'aujourd'hui exigent que leurs femmes travaillent parce qu'un seul salaire ne peut rien faire, c'est rare qu'on trouve un homme qui demande à ça femme d'abandonner ça carrière et de rester à la maison, surtout dans les grande villes.

donc c'est une obligation de travailler même en Algérie.

Citation :
Oser? C'est le lot plusieurs fois millénaire des femmes de ce monde!
Et puis pourquoi au foyer? Etre mère déjà n'est pas une simple affaire...

Tchiper oui mais on parle ici des femmes travailleuses dans les sociétés où le travail de la femme est une obligation pas un choix donc c'est difficile pour elle d'abandoner son job pour prendre soin de ses enfants. ça justifie l'usage de OSER

et pourquoi à la maison????? ou veux tu qu'elle soit mére dans la rue!!!!!! je ne comprends pas ce que tu veux dire la matérnité n'est pas seulement avoir des enfants, si non à l'age de 9 ans les filles peuvent étre méres.

la question: est ce qu'en Algérie le travail de la femme est un choix ou bien une obligation??? moi je dis qu'aujourd'hui c'est une obligation, et sont rares celles qui OSENT ETRE MERE AU FOYER.

Sekoura, je crois que les enfants sont victimes car chaque enfant a besoin de sa maman dans les premières année de sa vie et aucune autre personne ne peut la remplacer.

Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt disait que l'une des raison pour laquelle elle a écris ce livre après qu'elle a décidé de rester au foyer c'est que ça mére était une femme qui travaille elle a dit : j'ai rien contre elle mais elle m'a manqué autant.
si elle a gardé ces émotions méme comme adulte ça prouve qu'il y a un DEFICIT quelque part!!!!

Encore une fois Soraya j'ai du mal à te faire passer mon message.
L'auteur est Française et son livre s'inspire de la société Française et s'adresse aux femmes françaises.le contexte algérien est différent.

Il y a seulement une génération, les femmes ne savaient ni lire ni écrire ( pour la plupart), certaines femmes n'ont jamais franchis le pas de leurs portes seules et ne savent même pas à quoi ressemble leur quartier.
Les femmes dans certains milieux étaient traitées comme des vaches, j'ai été très touchée il ya quelques mois quand j'ai entendu le récit d'une femme en Algérie, qui m'a raconté comment son mari l'a conduite à l'hopital en lui faisant croire que c'était une visite banale, alors qu'elle a subit une stérilisation elle l'a su quand elle a repris conscience de l'anesthésie générale qu'elle avait subit et elle s'est retrouvée avec le ventre suturé de bout en bout...

Tu ne peux pas comparer une société où les femmes commencent à peine à sortir de la galère, de la misère et de la soumission à une société ou les femmes ont été depuis des siècles, instruites, medecin, avocat, écrivain...
C'est comme si tu demandais à quelqu'un qui n'a pas le permis d'aller participer à une course automobile.

En plus j'ai l'impression qu'avec toi ou c'est blanc ou c'est noir, il n'ya pas nuance possible: il ya plusieurs alternative: le temps partiel, ou encore interrompre son activité quelques mois, ou les premières années de son bébé pour s'en occuper, sans avoir à renoncer définitivement à sa vie professionnelle.

Pour ton information ce n'est pas parce qu'un enfent est gardé par sa mère qu'il sera forcément épanoui, certaines mères dépassées par leur occupations, s'occupent très peu de leurs enfants. Alors qu'il ya des mères qui travaillent qui reservent un temps de qualité (même court) à leurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
soraya
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 35
Localisation : Batna
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Ven 30 Jan 2009 - 20:25

Citation :
Encore une fois Soraya j'ai du mal à te faire passer mon message.
L'auteur est Française et son livre s'inspire de la société Française et s'adresse aux femmes françaises.le contexte algérien est différent.

Il y a seulement une génération, les femmes ne savaient ni lire ni écrire ( pour la plupart), certaines femmes n'ont jamais franchis le pas de leurs portes seules et ne savent même pas à quoi ressemble leur quartier.
Les femmes dans certains milieux étaient traitées comme des vaches, j'ai été très touchée il ya quelques mois quand j'ai entendu le récit d'une femme en Algérie, qui m'a raconté comment son mari l'a conduite à l'hopital en lui faisant croire que c'était une visite banale, alors qu'elle a subit une stérilisation elle l'a su quand elle a repris conscience de l'anesthésie générale qu'elle avait subit et elle s'est retrouvée avec le ventre suturé de bout en bout...

Tu ne peux pas comparer une société où les femmes commencent à peine à sortir de la galère, de la misère et de la soumission à une société ou les femmes ont été depuis des siècles, instruites, medecin, avocat, écrivain...
C'est comme si tu demandais à quelqu'un qui n'a pas le permis d'aller participer à une course automobile.

En plus j'ai l'impression qu'avec toi ou c'est blanc ou c'est noir, il n'ya pas nuance possible: il ya plusieurs alternative: le temps partiel, ou encore interrompre son activité quelques mois, ou les premières années de son bébé pour s'en occuper, sans avoir à renoncer définitivement à sa vie professionnelle.

Pour ton information ce n'est pas parce qu'un enfent est gardé par sa mère qu'il sera forcément épanoui, certaines mères dépassées par leur occupations, s'occupent très peu de leurs enfants. Alors qu'il ya des mères qui travaillent qui reservent un temps de qualité (même court) à leurs enfants.

Sekoura je suis algérienne donc ce que j'essai de faire n'est pas une comparaison entre les deux sociétés Algérienne et Française ce sont deux différentes sociétés, moi j'essa de tracer un portrait de ma société pou pouvoir banaliser la situation de cette partie du monde où je vis à fin de trouver des solutions au moins je saurai les déficits de ma société pour ne pas les répéter.

pour le noir et le blanc, non Sekoura j'e seulement de savoir vos points de vue parce que vous avez déjà passé par là, ça m'offre un éclaircissement dont j'ai besoin a fin de tracer mon chemin et prendre des décisions que je ne regrette pas plu tard
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Sam 31 Jan 2009 - 21:10

soraya a écrit:
Citation :
Encore une fois Soraya j'ai du mal à te faire passer mon message.
L'auteur est Française et son livre s'inspire de la société Française et s'adresse aux femmes françaises.le contexte algérien est différent.

Il y a seulement une génération, les femmes ne savaient ni lire ni écrire ( pour la plupart), certaines femmes n'ont jamais franchis le pas de leurs portes seules et ne savent même pas à quoi ressemble leur quartier.
Les femmes dans certains milieux étaient traitées comme des vaches, j'ai été très touchée il ya quelques mois quand j'ai entendu le récit d'une femme en Algérie, qui m'a raconté comment son mari l'a conduite à l'hopital en lui faisant croire que c'était une visite banale, alors qu'elle a subit une stérilisation elle l'a su quand elle a repris conscience de l'anesthésie générale qu'elle avait subit et elle s'est retrouvée avec le ventre suturé de bout en bout...

Tu ne peux pas comparer une société où les femmes commencent à peine à sortir de la galère, de la misère et de la soumission à une société ou les femmes ont été depuis des siècles, instruites, medecin, avocat, écrivain...
C'est comme si tu demandais à quelqu'un qui n'a pas le permis d'aller participer à une course automobile.

En plus j'ai l'impression qu'avec toi ou c'est blanc ou c'est noir, il n'ya pas nuance possible: il ya plusieurs alternative: le temps partiel, ou encore interrompre son activité quelques mois, ou les premières années de son bébé pour s'en occuper, sans avoir à renoncer définitivement à sa vie professionnelle.

Pour ton information ce n'est pas parce qu'un enfent est gardé par sa mère qu'il sera forcément épanoui, certaines mères dépassées par leur occupations, s'occupent très peu de leurs enfants. Alors qu'il ya des mères qui travaillent qui reservent un temps de qualité (même court) à leurs enfants.

Sekoura je suis algérienne donc ce que j'essai de faire n'est pas une comparaison entre les deux sociétés Algérienne et Française ce sont deux différentes sociétés, moi j'essa de tracer un portrait de ma société pou pouvoir banaliser la situation de cette partie du monde où je vis à fin de trouver des solutions au moins je saurai les déficits de ma société pour ne pas les répéter.

pour le noir et le blanc, non Sekoura j'e seulement de savoir vos points de vue parce que vous avez déjà passé par là, ça m'offre un éclaircissement dont j'ai besoin a fin de tracer mon chemin et prendre des décisions que je ne regrette pas plu tard

Tu as bien raison de poser des questions pour faire ton choix dans le futur, je n'avais pas compris ta question dans ce sens là.

Ton choix tu le feras le moment venu en fonction de ta situation, ce n'est jamais un choix facile, mais on choisit le moins pire et ca c'est très personnel.
Quand on est fatiguée par les longues journées de travail à l'extérieur on s'imagine que rester à la maison serait le rêve. Mais une fois à la maison, le regard des autres (même celui du mari quelques fois) change, on est dévalorisée, pourtant on ne fait pas que s'allonger ou regarder la télé, on travaille aussi à la maison, mais c'est un travail ingrat car pas reconnu, par la société, et ca c'est dur à encaisser.

J'ai connu les deux situations, pour trouver mon équilibre j'aurai besoin d'un travail qui me permette de dégager un peu de temps pour ma famille, le TOUT TRAVAIL ou le TOUT FOYER engendrent tous les deux une frustration.

Après chaque femme essaie de s'arranger pour trouver un peu d'équilibre dans tout ça, soit en établissant des priorités, soit en essayant de trouver des compromis.
Revenir en haut Aller en bas
Tina
Posteur Suprême
Posteur Suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10484
Age : 37
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Dim 1 Fév 2009 - 10:10

soraya a écrit:
Elles sont 2,5 millions en France, elles ont choisi de s'engager à plein temps dans l'éducation et l'épanouissement de leurs enfants. Pourtant, les mères au foyer sont toujours victimes de bon nombre d'idées reçues et de sarcasmes.

Loin de ce cantonner à un rôle de simples "ménagères", elles prennent en charge de nombreuses activités associatives et parascolaires sans lesquelles certaines institutions ne fonctionneraient pas.

En abordant ce sujet qui suscite toujours autant de réactions passionnées, Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt l'auteur de Oser être mère au foyer, met en relief les bénéfices familiaux et l'importance sociale de celles qui ont fait vrais choix de vie. Si la maternité se décline sous des formes diverses, les mères au foyer ont aussi droit à la compréhension.

Le contraire qui doit s'appliquer à notre société: oser travailler et être mère"
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Dim 1 Fév 2009 - 13:56

Tina a écrit:
soraya a écrit:
Elles sont 2,5 millions en France, elles ont choisi de s'engager à plein temps dans l'éducation et l'épanouissement de leurs enfants. Pourtant, les mères au foyer sont toujours victimes de bon nombre d'idées reçues et de sarcasmes.

Loin de ce cantonner à un rôle de simples "ménagères", elles prennent en charge de nombreuses activités associatives et parascolaires sans lesquelles certaines institutions ne fonctionneraient pas.

En abordant ce sujet qui suscite toujours autant de réactions passionnées, Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt l'auteur de Oser être mère au foyer, met en relief les bénéfices familiaux et l'importance sociale de celles qui ont fait vrais choix de vie. Si la maternité se décline sous des formes diverses, les mères au foyer ont aussi droit à la compréhension.


Absolument Tina et crois moi ce n'est pas toujours facile, mais il faut oser pour pouvoir y arriver Smile
Le contraire qui doit s'appliquer à notre société: oser travailler et être mère"
Revenir en haut Aller en bas
soraya
Posteur
Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 35
Localisation : Batna
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   Dim 1 Fév 2009 - 16:27

Citation :
Tu as bien raison de poser des questions pour faire ton choix dans le futur, je n'avais pas compris ta question dans ce sens là.

Ton choix tu le feras le moment venu en fonction de ta situation, ce n'est jamais un choix facile, mais on choisit le moins pire et ca c'est très personnel.
Quand on est fatiguée par les longues journées de travail à l'extérieur on s'imagine que rester à la maison serait le rêve. Mais une fois à la maison, le regard des autres (même celui du mari quelques fois) change, on est dévalorisée, pourtant on ne fait pas que s'allonger ou regarder la télé, on travaille aussi à la maison, mais c'est un travail ingrat car pas reconnu, par la société, et ca c'est dur à encaisser.

J'ai connu les deux situations, pour trouver mon équilibre j'aurai besoin d'un travail qui me permette de dégager un peu de temps pour ma famille, le TOUT TRAVAIL ou le TOUT FOYER engendrent tous les deux une frustration.

Après chaque femme essaie de s'arranger pour trouver un peu d'équilibre dans tout ça, soit en établissant des priorités, soit en essayant de trouver des compromis.
Sekoura
Super Posteur

bise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oser etre mére au foyer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oser etre mére au foyer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FOYER 2 REP
» etre parent le jour, la nuit aussi
» contente d etre parmi vous
» bebe veut etre debout
» etre maman comblée et rester femme ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! :: Culture & Société :: Société :: Condition Féminine-
Sauter vers: