L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!
Bienvenue sur notre Forum.

L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie!

Espace de Débats d'idées, d'Echanges et de Communication Intelligente  
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur l'Algérie au Cœur, à Corps et à Cris - Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments en notre compagnie. - Want Too Free! Où Va l'Algérie!

PageRank
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 171 le Lun 29 Aoû 2011 - 21:50
Statistiques
Nous avons 860 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mumus

Nos membres ont posté un total de 188555 messages dans 4365 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires




i-Gratuit.info - Référencement 100% gratuit

Tchat Blablaland
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! sur votre site de social bookmarking
Facebook
My Great Web page

Partagez | 
 

 Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...

Aller en bas 
AuteurMessage
Tchiper
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9605
Age : 102
Localisation : Taberdga
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Jeu 11 Déc 2008 - 0:15

Le Soir d'Algérie a écrit:

DRAME À AÏN-TAYA
Un malade mental massacre un écolier de 8 ans

Un enfant a été assassiné par un malade mental. Le drame s’est produit la veille de l’Aïd dans la localité de Aïn-Taya. Mohamed- Islam, 8 ans, se rendait à école quand il a été brusquement enlevé par un individu, connu dans le quartier pour être dépressif et dangereux.

Nabil M. - Alger (Le Soir) - Aïn- Taya est sous le choc. Un crime odieux a plongé cette commune dans une profonde tristesse, à plus forte raison parce que cela s’est produit à la veille de l’Aïd, la fête des enfants. Comme chaque matin, le petit Mohamed-Islam prend son cartable pour aller à l’école. A 7h45, il sort de la maison. La rue est quasi déserte. A une centaine de mètres de la maison parentale, un certain Toufik B. est debout sur le perron de sa demeure. Lorsque Mohamed- Islam passe près de lui, il le saisit violemment par ses vêtements et l’entraîne dans la cour de la maison. Le petit Mohamed-Islam est roué de coups portés avec le manche d’une pioche. Les coups sont portés au crâne. Le petit Mohamed-Islam n’a même pas eu le temps de hurler. La première personne à arriver sur les lieux du drame dira que le sang et le cerveau du petit étaient répandus sur le sol et la longue barbe de l’agresseur portait le sang de la victime. Telle une bête, l’agresseur se tenait debout en train de regarder le corps sans vie de l’enfant. L’alerte a été donnée par une écolière. Cette fille de 7 ans marchait à une dizaine de mètres derrière Mohamed-Islam. Ayant tout vu de la scène de l’enlèvement, elle s’en va avertir les adultes du quartier. Parmi eux, l’oncle du petit Mohamed-Islam. C’est ce dernier qui pénètre dans la cour de la maison du malade mental. «J’ai découvert un spectacle effarant. Le frêle corps de l’enfant gisait dans une mare de sang. La tête était écrasée. Je n’avais pas réalisé qu’il s’agissait de mon propre neveu. L’assassin était débout, juste à côté. Il fixait le corps de sa victime d’une manière bestiale», a raconté le témoin. L’oncle du défunt, dont le courage n’a d’égal que sa sérénité, a, en outre, souligné avoir été abasourdi à la vue des bouts de cerveau pendant sur la barbe hirsute de l’assassin. «C’est à croire qu’il l’avait dévoré. » Arrivés rapidement sur les lieux, les services de police ont procédé à l’arrestation de l’assassin. Les éléments de la police scientifique ont analysé la scène du crime. «Ce n’est qu’après avoir ouvert le cartable de l’enfant et lu le nom inscrit sur un cahier que j’ai su qu’il s’agissait de mon neveu. Les policiers ont bien fait d’évacuer l’assassin. Autrement, je ne sais pas comment j’aurais réagi», poursuit le témoin. Selon des indiscrétions, ce malade mental, du reste issu d’une famille respectable, a déjà fait l’objet de plusieurs plaintes pour des actes de violence. Des voisins du quartier ont affirmé que l’assassin a un passé sombre. Il aurait purgé des peines de prison pour appartenance à un groupe d’extrémistes. Le climat était insoutenable au sein de la famille du petit Mohamed-Islam. Rien ne pourra consoler les parents. Le problème des malades mentaux qui déambulent librement dans les rues se pose désormais avec acuité.
N. M.
ça ne se passe pas seulement qu'en France (allusion à l'étudiant tué par un aliéné mental à Grenoble)

_________________

Imagine Invité, there's no countries,
It isnt hard to do,
Nothing to kill or die for,
And No religion too,
Imagine Invité, all the people
living life in peace...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-algerie.org
Mina
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9809
Age : 30
Localisation : tlemcen
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Jeu 11 Déc 2008 - 9:52

à tlemcen un élève de 16 ans a été poignardé par son camarade drogué (plus agé que lui, et il a été viré du lycée peu de temps avant le drame) parce que la victime a refusé de lui donné 20 DA
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Jeu 11 Déc 2008 - 12:29

C'est vraiement horrible!

Il y a des détraqués partout dans le monde!
Revenir en haut Aller en bas
adlen
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 641
Age : 36
Localisation : golf
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Dim 14 Déc 2008 - 1:47

c'est arriver pres de chez moi et on est tjr sous le choc (ma mére en pleur encor), il est vrai que c t un malade mental mais il n'a jamai été agressif et surtout pas a ce point...le probleme des malades menteaux se pose vraiment, sans les enfermer il faut les suivre et controler leurs fais et jestes, ils sont imprévisible, on a tjr été passif avec eux (personnellement je leur payer des limonade ou un café) sachant qu'ils ne pouvaient pas s'attaquer a moi, mais ils peuvent le faire avec plus faible qu'eux....la question se pose...
Revenir en haut Aller en bas
Tina
Posteur Suprême
Posteur Suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10484
Age : 37
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Dim 14 Déc 2008 - 9:18

AFFREUX!!!! j'en tremble!
Revenir en haut Aller en bas
Sekoura
Maître-Posteur
Maître-Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8796
Localisation : --
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Dim 14 Déc 2008 - 10:04

Oui c'est terrible, malheureusement ce sont des choses qui arrivent.

Il n'y a pas longtemps en France un jeune homme a été poignardé par un homme qui venait de sortir de l'hôpital psychiatrique, il a juste eu la malchance de se trouver sur son chemin.

Paix à leur âmes et courage à leurs proches.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Dim 14 Déc 2008 - 10:43

adlen a écrit:
c'est arriver pres de chez moi et on est tjr sous le choc (ma mére en pleur encor), il est vrai que c t un malade mental mais il n'a jamai été agressif et surtout pas a ce point...le probleme des malades menteaux se pose vraiment, sans les enfermer il faut les suivre et controler leurs fais et jestes, ils sont imprévisible, on a tjr été passif avec eux (personnellement je leur payer des limonade ou un café) sachant qu'ils ne pouvaient pas s'attaquer a moi, mais ils peuvent le faire avec plus faible qu'eux....la question se pose...

Tu penses vraiement qu'ils n'auraient pas pu s'attaquer à toi?

Moi je crois le contraire, mais bien sûr, rien ne le laisse prévoir en principe!

La plupart du temps ils se comportent comme des gens "normaux", il suffit que l'un d'eux

n'ait pas pris son traitement ou alors qu'il entende une voix qui lui dit de faire des choses

ou encore qu'il te voit sous les traits d'une personne qui lui a fait du ma l(et/ ou) qu'il déteste

...etc.... et là, il peut passer à l'acte!

Adulte ou non, d'ailleurs, il ne choisit pas!!!

C'est celui qui se trouve sur son chemin au moment des troubles qui en fait les frais

malheureusement!!

Tu dis toi même qu'ils sont imprévisibles!!
Revenir en haut Aller en bas
suave
Super Posteur
Super Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4874
Age : 33
Localisation : Est
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Jeu 18 Déc 2008 - 2:05

Tchiper a écrit:
Le Soir d'Algérie a écrit:

DRAME À AÏN-TAYA
Un malade mental massacre un écolier de 8 ans

Un enfant a été assassiné par un malade mental. Le drame s’est produit la veille de l’Aïd dans la localité de Aïn-Taya. Mohamed- Islam, 8 ans, se rendait à école quand il a été brusquement enlevé par un individu, connu dans le quartier pour être dépressif et dangereux.

Nabil M. - Alger (Le Soir) - Aïn- Taya est sous le choc. Un crime odieux a plongé cette commune dans une profonde tristesse, à plus forte raison parce que cela s’est produit à la veille de l’Aïd, la fête des enfants. Comme chaque matin, le petit Mohamed-Islam prend son cartable pour aller à l’école. A 7h45, il sort de la maison. La rue est quasi déserte. A une centaine de mètres de la maison parentale, un certain Toufik B. est debout sur le perron de sa demeure. Lorsque Mohamed- Islam passe près de lui, il le saisit violemment par ses vêtements et l’entraîne dans la cour de la maison. Le petit Mohamed-Islam est roué de coups portés avec le manche d’une pioche. Les coups sont portés au crâne. Le petit Mohamed-Islam n’a même pas eu le temps de hurler. La première personne à arriver sur les lieux du drame dira que le sang et le cerveau du petit étaient répandus sur le sol et la longue barbe de l’agresseur portait le sang de la victime. Telle une bête, l’agresseur se tenait debout en train de regarder le corps sans vie de l’enfant. L’alerte a été donnée par une écolière. Cette fille de 7 ans marchait à une dizaine de mètres derrière Mohamed-Islam. Ayant tout vu de la scène de l’enlèvement, elle s’en va avertir les adultes du quartier. Parmi eux, l’oncle du petit Mohamed-Islam. C’est ce dernier qui pénètre dans la cour de la maison du malade mental. «J’ai découvert un spectacle effarant. Le frêle corps de l’enfant gisait dans une mare de sang. La tête était écrasée. Je n’avais pas réalisé qu’il s’agissait de mon propre neveu. L’assassin était débout, juste à côté. Il fixait le corps de sa victime d’une manière bestiale», a raconté le témoin. L’oncle du défunt, dont le courage n’a d’égal que sa sérénité, a, en outre, souligné avoir été abasourdi à la vue des bouts de cerveau pendant sur la barbe hirsute de l’assassin. «C’est à croire qu’il l’avait dévoré. » Arrivés rapidement sur les lieux, les services de police ont procédé à l’arrestation de l’assassin. Les éléments de la police scientifique ont analysé la scène du crime. «Ce n’est qu’après avoir ouvert le cartable de l’enfant et lu le nom inscrit sur un cahier que j’ai su qu’il s’agissait de mon neveu. Les policiers ont bien fait d’évacuer l’assassin. Autrement, je ne sais pas comment j’aurais réagi», poursuit le témoin. Selon des indiscrétions, ce malade mental, du reste issu d’une famille respectable, a déjà fait l’objet de plusieurs plaintes pour des actes de violence. Des voisins du quartier ont affirmé que l’assassin a un passé sombre. Il aurait purgé des peines de prison pour appartenance à un groupe d’extrémistes. Le climat était insoutenable au sein de la famille du petit Mohamed-Islam. Rien ne pourra consoler les parents. Le problème des malades mentaux qui déambulent librement dans les rues se pose désormais avec acuité.
N. M.
ça ne se passe pas seulement qu'en France (allusion à l'étudiant tué par un aliéné mental à Grenoble)

nom de dieu, c'est quoi ça! c'est plus qu' horrible..il a fallut qu'un crime de la sorte ait lieu pour se rendre compte qu'un malade mentale est dangereux?
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Jeu 18 Déc 2008 - 19:11

suave a écrit:
Tchiper a écrit:
Le Soir d'Algérie a écrit:

DRAME À AÏN-TAYA
Un malade mental massacre un écolier de 8 ans

Un enfant a été assassiné par un malade mental. Le drame s’est produit la veille de l’Aïd dans la localité de Aïn-Taya. Mohamed- Islam, 8 ans, se rendait à école quand il a été brusquement enlevé par un individu, connu dans le quartier pour être dépressif et dangereux.

Nabil M. - Alger (Le Soir) - Aïn- Taya est sous le choc. Un crime odieux a plongé cette commune dans une profonde tristesse, à plus forte raison parce que cela s’est produit à la veille de l’Aïd, la fête des enfants. Comme chaque matin, le petit Mohamed-Islam prend son cartable pour aller à l’école. A 7h45, il sort de la maison. La rue est quasi déserte. A une centaine de mètres de la maison parentale, un certain Toufik B. est debout sur le perron de sa demeure. Lorsque Mohamed- Islam passe près de lui, il le saisit violemment par ses vêtements et l’entraîne dans la cour de la maison. Le petit Mohamed-Islam est roué de coups portés avec le manche d’une pioche. Les coups sont portés au crâne. Le petit Mohamed-Islam n’a même pas eu le temps de hurler. La première personne à arriver sur les lieux du drame dira que le sang et le cerveau du petit étaient répandus sur le sol et la longue barbe de l’agresseur portait le sang de la victime. Telle une bête, l’agresseur se tenait debout en train de regarder le corps sans vie de l’enfant. L’alerte a été donnée par une écolière. Cette fille de 7 ans marchait à une dizaine de mètres derrière Mohamed-Islam. Ayant tout vu de la scène de l’enlèvement, elle s’en va avertir les adultes du quartier. Parmi eux, l’oncle du petit Mohamed-Islam. C’est ce dernier qui pénètre dans la cour de la maison du malade mental. «J’ai découvert un spectacle effarant. Le frêle corps de l’enfant gisait dans une mare de sang. La tête était écrasée. Je n’avais pas réalisé qu’il s’agissait de mon propre neveu. L’assassin était débout, juste à côté. Il fixait le corps de sa victime d’une manière bestiale», a raconté le témoin. L’oncle du défunt, dont le courage n’a d’égal que sa sérénité, a, en outre, souligné avoir été abasourdi à la vue des bouts de cerveau pendant sur la barbe hirsute de l’assassin. «C’est à croire qu’il l’avait dévoré. » Arrivés rapidement sur les lieux, les services de police ont procédé à l’arrestation de l’assassin. Les éléments de la police scientifique ont analysé la scène du crime. «Ce n’est qu’après avoir ouvert le cartable de l’enfant et lu le nom inscrit sur un cahier que j’ai su qu’il s’agissait de mon neveu. Les policiers ont bien fait d’évacuer l’assassin. Autrement, je ne sais pas comment j’aurais réagi», poursuit le témoin. Selon des indiscrétions, ce malade mental, du reste issu d’une famille respectable, a déjà fait l’objet de plusieurs plaintes pour des actes de violence. Des voisins du quartier ont affirmé que l’assassin a un passé sombre. Il aurait purgé des peines de prison pour appartenance à un groupe d’extrémistes. Le climat était insoutenable au sein de la famille du petit Mohamed-Islam. Rien ne pourra consoler les parents. Le problème des malades mentaux qui déambulent librement dans les rues se pose désormais avec acuité.
N. M.
ça ne se passe pas seulement qu'en France (allusion à l'étudiant tué par un aliéné mental à Grenoble)

nom de dieu, c'est quoi ça! c'est plus qu' horrible..il a fallut qu'un crime de la sorte ait lieu pour se rendre compte qu'un malade mentale est dangereux?
Suave, tous les malades ne sont pas enfermés, loin de là!!

Et s'ils le sont c'est juste pour quelques temps puis ils ressortent avec un traiement que bien souvent ils ne prennent pas ou mal et d'autres prennent leur place!

Il n'y a pas assez de place dans les hopitauxw psychaitriques pour les garder tous! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
suave
Super Posteur
Super Posteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4874
Age : 33
Localisation : Est
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Jeu 18 Déc 2008 - 20:37

c'est alors à leur famille d'en prendre soin , et de bien veiller à ce qu'ils ne fassent pas du mal à qui ce soit silent
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Jeu 18 Déc 2008 - 21:08

suave a écrit:
c'est alors à leur famille d'en prendre soin , et de bien veiller à ce qu'ils ne fassent pas du mal à qui ce soit silent

Pas évident, ils ne sont pas toujours dociles avec leur famille!

Et ils ne peuvent pas les suivre à la trace toute la journée!! Wink

D'ailleurs ils n'accepteraient pas!
Revenir en haut Aller en bas
bleuwi



Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 32
Localisation : alger
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Sam 8 Mai 2010 - 15:29

c'est le serieux des hopiteaux, et les dons des peuples qu'on peut évité ces drames, sa veut dire on construit des abries pr ces malades, ils guerissent par le temps avec un traitement medical, et pas par l'abbondonement, dans une anneé ou dans 20 ans ils guerissent et ils se calment,,,,
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52096
Age : 100
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   Sam 8 Mai 2010 - 16:56

bleuwi a écrit:
c'est le serieux des hopiteaux, et les dons des peuples qu'on peut évité ces drames, sa veut dire on construit des abries pr ces malades, ils guerissent par le temps avec un traitement medical, et pas par l'abbondonement, dans une anneé ou dans 20 ans ils guerissent et ils se calment,,,,

Ou ne guérissent jamais, mais sont stabilisés par le traitemenent à condition qu'ils le prenne!

Ce qui n'est pas chose aisée!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Malade Mental tue un Enfant de 8 ans...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les enfants malades à la garderie
» Garde d'enfant malade
» EPP pour enfant de 6ans?et quel vitamines pourl l' hiver
» Bébé malade en voiture...
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Algérie au coeur, à corps et à cris! - Want Too Free! Viva l'Algérie! :: Actualités :: Algérie-Actualités-
Sauter vers: